Sans rentrer dans des superstitions, on est cependant confus quant à la propagation de cette maladie du covid-19, à une vitesse lumière sur l’ensemble des continents de notre planétaire.

 

Comme une peste humaine, le Convid-19, comme le surnomme les scientifiques serait parti de Wuhan en Chine, et s’est, en un clin d’œil, retrouvé aux États-Unis d’Amérique, en Iran dans plusieurs pays européens tels que en Italie, en France, en Espagne pour ne citer que ceux-ci.

Les chiffres des décès déjà enregistrés de par le monde et les cas de contamination sont alarmants. Pour ne rien arranger, notre continent Africain qui déjà fragilisé par toutes sortes de maux, s’est vu être aujourd’hui à la croisée des chemins avec presque tout son espace touché par le virus de Convid-19.

Noirs et blancs, riches et pauvres, petits et grands de par le monde, tous, dans une tourmente et une psychose généralisée jamais égalée.

Très apeurés les États se confinent de jour en jour et d’heure en heure. Frontières et établissements publics fermés par là, des mesures drastiques recommandées par-ci. La liste des mesures et restrictions n’est pas exhaustive.

À cette allure, l’on se demande à quel saint se vouer face à la progression de ce nouveau type de peste humaine.

Presque, la quasi-totalité de la planète est dans un état de confinement inadmissible.

Pendant ce temps, l’économie mondiale subit inexorablement lui aussi de plein fouet, les effets secondaires de ce blocus,  dû à un ralentissement des mouvements interpersonnel et des échanges commerciaux entre les continents et entre les pays.

Les spectacles, les rencontres sportives et autres activités de masse sont interdites un peu partout sur l’ensemble de notre planète. Ceci freine considérablement l’économie dans tous les domaines d’activités professionnelles et commerciales.

Les contacts physiques sont devenus rarissimes ou sélectifs au risque de ne pas se contaminer les uns et les autres. Cette nouvelle donne peut avoir un impact négatif sur les relations et le rapport d’humain à humain.

C’est la psychose généralisée !  De l’Américain Donald Trump au Français Macron passant par Paul Kagamé du Ruanda, les interventions radiophoniques, télévisées ou par les moyens de la nouvelle technologie de l’information de la part des dirigeants de ce monde, fusent de partout.

Ces appels ont tous en commun un seul message que l’on peut traduire comme suite : « Paysans; prenez vos outils ; mécaniciens, plombiers, électriciens, maçons…; utilisez vos sacs à outils; forces armées, tout corps confondu; munissez-vous de vos armes ; médecins et autres personnels soignants; apportez vos seringues et boites à pharmacie… Que chacun se sert de tout ce qui peut posséder dans cette lutte acharnée contre ce virus qui menace notre humanité ! »

Au regard de ce branlebas généralisé, n’y a-t-il pas lieu de s’interroger sur ce qui est vraiment en train de se passer dans ce bas monde ?

L’Afrique, notre continent qui s’attend lui aussi au pire, s’active comme il peut, allant de mesure en mesure. Que se passera-t-il dans les jours, les semaines, les mois et années à venir ? Personne n’est à mesure de prédire l’avenir ! En conclaves dans leurs laboratoires, les scientifiques en médecine n’ont plus le sommeil, ils sont à la recherche de remède à cette pandémie du siècle.

Alors, Humain ! Vous qui passez tout votre temps à vous entretuer avec les armes que vous avez vous-mêmes fabriquez, pourquoi ne  prenez-vous pas ces armes et vous attaquer à ce virus qui  n’épargne personne sur son passage ?

Et si le maitre de l’univers, Dieu le créateur, à travers cette pandémie, cherchait à attirer l’attention de ses créatures, les humains que nous sommes enfin, à une vraie prise de conscience individuelle et collective et changer de comportement vis-à-vis de nos semblables ?

Qu’avions-nous fait de nos valeurs sociétales ?

Quelle interprétation avions-nous des recommandations des livres saints (La Bible, le Coran, la Tora…) ?

Croyons-nous que la Science et la Technologie sont venues du néant, et que nous sommes donc devenus du coup, les maitres de notre univers cosmique ?

Quelle définition avions-nous du mystère de la vie, la naissance et de la mort ?

Humain, c’est lorsque nous aurons réfléchi dans notre fort subconscient et aurons trouvé des réponses justes à ces questions que nous aurons la solution à tous ces maux, dont nous sommes nous-mêmes responsables et qui nous minent et nous détruisent quotidiennement !!!

Alors, Humain, le Coronavirus doit nous inviter à la table de réflexion et nous amener à prendre conscience de  l’origine de notre existence !

Pendant que le virus continue sa route dévastatrice dans le monde et  nos éminents chercheurs par la médecine et la science s’activent sur tous les fronts afin de trouver le remède à cette pandémie du siècle, le monde entier est confiné.

Avec pour conséquence, l’arrêt total des 3/5èmedes activités et ce, dans tous les secteurs d’activités professionnelles.

À cette allure, l’inquiétude va grandissante. Car, nul ne peut prédire l’avenir à ce rythme !:

Alors Humains! Et si nous nous remettons en cause et revenons à de meilleurs sentiments? En effet, ce message comme un avertissement céleste doit nous interpeler à savoir raison gardée malgré les moyens financiers et matériels dont nous disposons pour éviter de précipiter l’apocalypse…

Tchéwi Adams Konaté

LE COMBAT