Malijet.co

Affaire de destruction du commissariat de Niono: 85 personnes impliquées, dont 65 sous mandat de dépôt à la prison centrale de Bamako

Le 19 septembre 2019, ils étaient nombreux à Niono à s’en prendre au commissariat de la ville. La manifestation qui a dégénéré a occasionné la mort de deux personnes dont le commissaire Issiaka Tounkara et 22 policiers blessés dont 15 cas graves. Face à cette situation, le Ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le général Salif Traoré a entrepris des mesures qui ont conduit à l’arrestation de près de 100 personnes impliquées.

Après que des manifestants aient saccagé les lieux du commissariat de la ville de Niono, de nombreuses personnes ont été interpellées. Selon des sources locales et policières, à la date d’aujourd’hui, parmi les manifestants 85 personnes impliquées, dont 65 placées, sont placées sous mandat de dépôt à la prison centrale de Bamako. Cela a été  fait suite à grande descente effectuée dans la ville par les forces de sécurité et de défense.

Cependant, depuis le 19 septembre dernier, la population de Niono n’a pas de commissariat. Les habitants en cas de besoin de document administratif sont obligés de se rabattre sur d’autres structures. Sur place, le maintien de la sécurité incombe au groupement mobile de sécurité, GMS.

Il faut rappeler qu’à cause de ces événements, les travaux dans ce commissariat ont été suspendus jusqu’à nouvel ordre. Toutefois,  les travaux pour son réaménagement ont débuté il y a quelques jours.

A. Haidara LE COMBAT

Vous allez aimer lire ces articles

Sécurité au centre du Mali : les FAMa continuent le ratissage dans le secteur de Mondoro.

Mali : des milliers de personnes ont manifesté leur soutien à l’armée à Bamako

Sahel: Pierre Buyoya, ancien Chef de l’État du Burundi et actuel Haut Représentant de l’Union africaine pour le Mali et le Sahel passe à la table de Confidentiel Afrique : ‘’Les pays de la CEDEAO s’engagent à contribuer un milliard de dollars pendant 5 ans’’

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct