Malijet.co

Affrontements meurtriers dans la commune de Diougani entre des chasseurs et des groupes terroristes Cinq chasseurs tués

Cinq chasseurs ont trouvé la mort, le 29 avril, suite à un accrochage avec des groupes terroristes, entre Douna et Niangassadiou, dans la commune de Diougani.  D’autres chasseurs donzos ont été blessés, dont certains dans un état critique. Bien qu’aucune information n’ait filtré sur le bilan du côté des groupes terroristes, il pourrait être aussi important, selon des sources locales.

Cette attaque contre des chasseurs survient alors qu’ils escortaient un infirmier  qu’ils étaient venu chercher pour la vaccination des enfants de de Douna  contre la rougeole. C’est de retour que la délégation est tombée dans une embuscade tendue par plusieurs individus armés. Au cours des affrontements, les chasseurs sont parvenus à sauver l’infirmier en question, par contre cinq des leurs ont été tués sur le coup.

Le Groupe d’autodéfense Dan Na Ambassagou, qui a, dans un communiqué, reconnu que les chasseurs tués étaient bien issus de ses rangs, a rendu hommage aux victimes.

Avant de dénoncer la présence des assaillants dans cette zone où ils se livrent à des exactions et atrocités. Dan Na Ambassagou qui dit avoir alerté les FAMas sur la planque de ces assaillants, a appelé les autorités à prendre les dispositions nécessaires pour assurer  la sécurité des personnes et de leurs biens. Il a invité le gouvernement à œuvrer pour  » la paix dans la vérité  » tout en lui faisant savoir que  » le pays dogon ne peut plus continuer à subir ce complot soutenu et entretenu « .

En outre, il a exhorté  les chasseurs donzos à doubler de vigilance avant de lancer un ultimatum aux groupes terroristes, qui essaiment dans la zone, de les évacuer.

Signalons que l’embuscade contre ces éléments de Dan Nan Ambassagou survient cinq jours après une attaque meurtrière contre le village de Bouldé, dans la commune de Mondoro (cercle de Douentza).

Une quinzaine de civils avaient  été tués, d’autres  portés disparus, du bétail emporté et des greniers brulés.

Abdoulaye DIARRA

Source: l’Indépendant

Vous allez aimer lire ces articles

Massacre de Sobane Da : le Procureur fait le point

BARKHANE : Des avancées sécuritaires à Ménaka

Koro : Eprouvante semaine d’attaques terroristes

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct