Malijet.co

Après le massacre d’au moins 40 civils, une nouvelle incursion armée dans le cercle de Koro Quatre civils exécutés, leur bétail emporté Deux assaillants appréhendés

Quatre civils ont trouvé la mort lors d’une attaque armée à Bamba Deguéré non loin de la localité de Diankabou. L’attaque a été perpétrée le mardi dernier, par des individus armés.  Les victimes sont  Aly Guindo, Ichiacka Guindo, Issa Guindo et Souleymane Guindo. Ils sont tous ressortissants de Bamba-Deguéré.

 

Selon  des sources concordantes, ils  surveillaient leur bétail lorsque les individus armés ont fait irruption sur les lieux, tirant à bout portant eux.

Après leur forfait, ils ont emporté le bétail constitué de chèvres, de vaches et de moutons.

Il nous revient que lors d’une opération dans la zone, les forces de sécurité ont appréhendé deux assaillants.

Rappelons que depuis le massacre d’Ogossagou (160 morts)  la situation sécuritaire est très critique dans les cercles  de Bankass, Bandiagara et  Koro à travers une série d’attaques meurtrières.

A Koro, elle  demeure très explosive avec l’enchainement des attaques visant la communauté dogon.  Ainsi, après Sobane Da où quelque  35 personnes ont été tuées, le cycle de la violence armée s’est étendu à Gangafani et Yoro, deux autres localités de Koro. Au moins 40 civils ont été exécutés, plusieurs autres portés disparus.  Cet enchainement de violence ne cesse de  susciter une psychose généralisée dans les zones reculées avec un déplacement  massif de la population vers les grandes agglomérations.

A Gangafani, de nombreux habitants ont, semble-t-il,  déjà quitté le village pour se mettre à l’abri dans des endroits plus sûrs.

AD

Source: l’Indépendant

Vous allez aimer lire ces articles

Niger: l’attaque d’Inates aurait été préparée depuis un checkpoint situé au Mali

Le Canada dépêche 20 agents de police au Mali dans le cadre d’une mission de l’ONU

Attaques au Mali: 150 enfants tués en 2019, 377.000 ont besoin de protection

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct