Attaques terroristes au centre et à la frontière entre le Mali et le Burkina Faso: 4 civils tués dans le cercle de Bandiagara et un autre à Hèrèmakono (Sikasso); les postes de la douane, de la police et de la gendarmerie brûlés

Quelques jours à peine après l’attaque meurtrière contre les positions des forces de sécurité à Bankass,  les groupes terroristes ont à nouveau frappé, dimanche dernier, dans la même zone.  Au même moment,  dans la région de Sikasso, précisément la ville de Hèrèmakono, située à la frontière avec le Burkina Faso, a été visée par une attaque djihadiste.

 

Cet enchainement d’attaques meurtrières démontre la très forte mobilité des groupes terroristes décidés à répandre la violence.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant

Vous allez aimer lire ces articles

Le Mali dans la tourmente : Un pays insécurisé !

A la tragédie française à Bounty, nous répliquons.

Que contient l’accord de Niono au Mali? [2/4]

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct