Malijet.co

Attentat terroriste à Bamako : Les Français alertent !

La sécurité est une exigence qui ne devrait faire place à aucune négligence de la part des autorités en charge. Comme l’ont toujours rappelé les responsables, il faut impliquer les populations dans le dispositif de sécurité qui les concerne. Par nos sources, ce dimanche 18 novembre 2018, nous apprenons que deux (02) messages d’alerte sur un éventuel attentat terroriste auraient été donnés par les autorités françaises pour les célébrations du Maouloud 2018 à Bamako.

Mais le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maiga, après consultation avec le Président de la République, aurait décidé de ne pas révolter la communauté musulmane du Mali. Ainsi, il souhaiterait éviter l’annulation des prêches dans la ville de Bamako. Il est évident qu’au Mali, le Maouloud draine de milliers de croyants, venant d’un peu partout pour une célébration en deux phases : La naissance et le baptême portant sur le prophète Mohammad (paix et salut sur lui).

L’état d’urgence est en vigueur, mais pour avoir une capacité d’intervention et d’anticipation,  le Pouvoir a décidé de renforcer le dispositif sécuritaire avec comme stratégie, la discrétion autour de la nouvelle sur la menace d’attentat dans la capitale au risque de la préservation des vies humaines.

Les dignitaires religieux qui célèbrent le Maouloud ont déjà tout mis en place, il reste donc qu’ils soient informés afin qu’ils prennent aussi des dispositions contre tout acte criminel. Au delà des efforts que fourniraient le gouvernement et ses services, chaque malien doit être encore plus prudent parce que la situation du mali fait que tout le monde est soldat, pour soi-même d’abord, et ensuite pour les autres.

 

Source: figaromali

Vous allez aimer lire ces articles

Marche de l’opposition : affrontements avec les forces de sécurité dans plusieurs quartiers de Bamako

Quinze Peuls tués au Mali dans l’attaque d’un village

Au Mali, quatre à sept morts dans un affrontement impliquant des soldats

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct