Malijet.co

Bamako: Les enfants d’un responsable de groupe armé enlevés

De sources concordantes, deux enfants de Mohamed Ousmane Ag Mohamedoune, secrétaire général de la Coordination des peuples de l’Azawad (CPA), ont été “kidnappés” samedi 1er octobre à Boulkassoumbougou, quartier de la commune I du district de Bamako.

Mohamed Ousmane Ag Mohamedoune rebelle touareg mnla azawad cma cpa

Scénario digne d’un film hollywoodien en pleine ville de Bamako. Alors qu’ils jouaient avec leurs amis samedi vers 14h, les deux enfants, six et huit ans, de Mohamed Ousmane Ag Mohamedoune ont été “kidnappés” par des hommes inconnus.

M. Mohamedoune est secrétaire général de la Coordination des peuples de l’Azawad (CPA), un groupe armé du Nord du Mali signataire de l’accord de paix.

Selon nos informations, les ravisseurs des deux petits enfants ont contacté la famille quelques heures après l’acte “ignoble et “honteux”. “Ils parlaient français et ont exigé une rançon de plusieurs millions FCFA”, indique notre source sous le couvert de l’anonymat.

Les mêmes informations indiquent que les ravisseurs ont même “passé les deux enfants à leur père au téléphone”. “Mais l’appel n’a pas duré plus d’une minute”.

Pour le moment, nos tentatives de joindre M. Mohamedoune ont été vaines.

Vous allez aimer lire ces articles

On vous recommande ce soir : Cellule de crise (France 2), sur la guerre au Mali

100 000 marcheurs dans les rues de Bamako, selon l’opposition…. « Rien ne va dans ce pays depuis 3 ans », dixit Soumaïla Cissé

Salif Keita, artiste musicien à Jeune Afrique : .« Des chefs d’État ont sacrifié des albinos pour rester au pouvoir » .« Paris est en partie responsable de l’armement des rebelles » .« Nos hommes politiques ont perdu toute crédibilité ».

ORTM en direct