Malijet.co

CARNAGE DE SOBANE DA : 29 personnes entendues et une dizaine interpellées selon le procureur Boubacar Sidiki Samaké

De retour de Sobane Da ce mardi 18 juin 2019, le procureur du pôle judiciaire spécialisé et de lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale était face à la presse pour faire le point de l’enquête qui l’a conduit dans le hameau de culture Sobane dans la région de Mopti où a eu lieu un évènement douloureux les 9 et 10 juin derniers plusieurs personnes ont perdu la vie. 29 personnes entendues et une dizaine interpellées, selon le procureur Boubacar Sidiki Samaké.

 

Le procureur du pôle judiciaire spécialisé et de lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale a effectué une visite de terrain à Sobane Da en début de semaine. De retour de cette visite, Boubacar Sidiki Samaké a fait le point de l’enquête sur ce carnage à la presse. A travers cette visite, le procureur a pu constater les faits et recueillir des informations qui lui ont permis d’ouvrir une enquête judiciaire qui vont sans doute aboutir à des arrestations. Pour le moment le procureur a entendu déjà vingt-neuf personnes dont une dizaine de personnes interpellées. Selon le procureur Boubacar Sidiki Samaké, la piste terroriste n’est pas à écarter car les témoignages décrivent les assaillants comme des terroristes qui s’étaient sur des motos criant Allahouh Akbar avant d’attaquer le hameau.

Les faits selon le procureur : “le 09 juin 2019 aux environs de 17 heures plusieurs motocyclistes détenant des armes de guerre et des fusils de chasse s’attaquèrent au hameau de culture de Sobane Da du village de Koundou dans la commune de Sangha. L’attaque a duré environ 8 heures d’horloge.

Plusieurs motocyclistes criant Allahouh Akbar s’attaquaient au hameau de Sobane Da. Un premier groupe rentrait dans le hameau, il incendiait, tirait et terrorisait les habitants, un second groupe rassemblait le bétail et demandait de l’argent aux habitants tandis qu’un troisième groupe empêchait quiconque de rentrer et de sortir du village. Ainsi pris en otage, les habitants de Sobane Da subissaient les exactions d’individus souvent connus des habitants du hameau parce que étant leurs voisins.

Plusieurs personnes sont décédes des suites d’incendies ou d’armes à feu, le bétail était emporté, les habitations et les greniers s’effondraient et d’autres biens et animaux également brûlés.

Le Bilan de l’attaque susceptible d’évoluer au fur et à mesure que les investigations progresseraient se présente comme suit :

Atteintes à l’intégrité physique : 35 personnes décédées ; 09 personnes blessées dont 7 par brûlures et 02 se trouvant dans un étant de choc ; 108 personnes composées uniquement de femmes et d’enfants déplacés dans le village de Koundou ; d’autres personnes dont le nombre reste à déterminer se sont déplacées dans les villages voisins.

Dommages à la propriété : 07 enclos pour bétail incendiés ; Un bovin brûlé ; 03 ovins brûlés, 11 caprins brûlés, 1 âne, 1 cheval brûlé, 3 poulets brulés, 22 greniers brûlés, 16 maisons brûlées, 14 hangars brûlés, 1 cuisine brûlée, 03 magasins brulés, 07 poulaillers brûlés, 03 magasins brûlés, 03 charrues brûlées, 05 motos brulées, 02 vélos brûlés, 02 jantes de charrette brûlées, 01 Toguna brûlés”.

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

Vous allez aimer lire ces articles

Attaques contre les FAMA à Boulkessi et à Mondoro : L’opposition politique hausse à nouveau le ton

Attaques contre les FAMAs : Quelle posture adopter ?

Avant-projet de loi d’orientation et de programmation de la justice : 190 milliards de FCFA pour la dotation de la justice pendant quatre ans

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct