Malijet.co

CERCLE DE KORO: Attaque à Douna-pen, plus de 8 millions emportés

Les attaques se multiplient ces derniers temps dans le cercle de Koro. Après le pillage des réseaux téléphoniques il y a quelques semaines, les bandits armés passent maintenant à la vitesse supérieure et s’offrent la liberté de faire ce qu’ils veulent. En tous cas, c’est le message envoyé par ces bandits qui ont attaqué des commerçants Burkinabés le jeudi dernier à Douna-pen.

 insecurite violence accident
« Nous nous demandons bien ce qu’ils préparent, je suis sûr qu’ils ont quelques choses derrières la tête. Ces gens-là ne font rien au hasard », a dit un habitant de la zone juste après le pillage des antennes d’Orange Mali  et de Malitel. Deux semaines après, précisément, le jeudi 6 avril, des groupes encore non identifiés ont attaqué des commerçants Burkinabés qui venaient pour la foire du vendredi (jour de marché) à Douna-pen.
Vue la distance entre Wahigouya (une province du Burkina) et Douna-pen ces commerçants préfèrent venir passer la nuit à Douna-pen afin de participer au marché. Selon des sources généralement bien informées, les bandits ont tiré six coups en l’air pour semer la panique aux alentours avant de soulager des paisibles commerçants de la somme de 8 millions de F CFA.
Il faut rappeler que ces commerçants sont en générale dotés des grosses sommes d’argent car ce sont des transporteurs qui viennent liquider des produits Burkinabés et y acheter des bétails comme les bœufs, les moutons et les chèvres.
Cette attaque inquiète davantage les habitants du village de Douna-pen qui  craignent le risque d’abandon tôt ou tard du marché par ses gros acteurs. C’est la cinquième fois depuis 2013 que ce marché se voit perturber par des bandits armés.
Douna-pen est le plus gros village du cercle de Koro et dispose aussi de la plus grande foire après celle de la ville de Koro.
En tous cas jusque-là, les réseaux ne sont pas rétablis et le sort des habitants de cette zone reste entre leur propre main.
Amadou Kodio

Vous allez aimer lire ces articles

Le Général de Division Didier Dacko, n’a aucune valeur pour les militaires du Nord. Pourquoi?

Mali: tensions entre le Comité de suivi de l’accord de paix et la CMA

Mali: polémique autour d’un éventuel dialogue avec les jihadistes

ORTM en direct Africable en direct