Colonel Assimi Goïta dans la sous région: la lutte contre le terrorisme au cœur des préoccupations

Le vice-président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a participé le jeudi 7 janvier 2021 à Accra à la cérémonie d’investiture du président et du vice-président du Ghana. En marge de cet événement, le colonel Goïta s’est entretenu avec les présidents ivoirien, Alassane Ouattara et sénégalais, Macky Sall, ainsi que le président de la Commission de l’Union Africaine, Moussa Faki Mahamat.

Les échanges avec ces différentes personnalités ont essentiellement porté sur les questions de sécurité et de lutte contre le terrorisme dans le Sahel. Les deux jours de mission ont certainement permis au vice-président de la Transition de rassurer davantage ses interlocuteurs sur les avancées enregistrées par les autorités de son pays dans le cadre du processus de la transition. Quant au président Alassane Dramane Ouattara, il s’est félicité du respect de la mise en œuvre des recommandations de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) par les autorités de la Transition au Mali.

Le Mali et la Côte d’Ivoire sont deux pays frontaliers d’où l’importance des échanges économiques qu’ont eus les deux personnalités. «Nous sommes tous des Maliens», a déclaré le président ivoirien à l’issue de l’audience avec le colonel Assimi Goïta.

Le vice-président de la Transition au Mali est arrivé le vendredi 8 janvier 2021, à Conakry en Guinée où il a été reçu en audience par le président Alpha Condé. Les échanges ont également porté sur les questions sécuritaires. Il faut rappeler qu’environ 850 soldats guinéens sont basés à Kidal dans le cadre de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma).

Selon une source proche de la présidence guinéenne, le président Condé a, au cours de cette rencontre, réitéré l’engagement de son pays, la Guinée dans la résolution de la crise malienne.

Le Mali et la Guinée sont deux poumons du même corps, disait le père de l’indépendance de la Guinée, Ahmed Sékou Touré pour marquer les liens sécuritaires entre les deux pays. Et les dirigeants des deux pays ont toujours marqué leur identité de vue sur les questions bilatérales et multilatérales. La présence à Conakry du président de la Transition Bah N’Daw lors de l’investiture du président Condé fraîchement réélu pour un troisième mandat en est une parfaite illustration.


Synthèse

Madiba KEITA

Source: L’Essor

Vous allez aimer lire ces articles

Bandiagara : une double attaque contre les FAMAS a fait 08 morts et 05 blessés

Bandiagara : Huit gendarmes tués et plusieurs autres blessés dans une attaque perpétrée par des hommes armés non identifiés

Bandiagara : Une double attaque des positions FAMAS

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct