Composition du Conseil national de transition: La classe politique rejette

Le président de la transition, Bah N’DAW, a pris deux décrets, le 9 novembre 2020, pour fixer les modalités de désignation des membres du Conseil national de transition (CNT) et pour fixer la clé de répartition du CNT. Cette clé de répartition du CNT octroie 22 sièges aux forces de défense et de sécurité, 11 aux partis politiques, 9 à la société ci-vile, 8 au M5-RFP.

Il n’en fallait pas plus pour courroucer la classe politique. Suite à ces deux décrets du chef de l’Etat, presque toute la classe politique a rejeté le CNT dans sa configuration actuelle. Le M5-RFP (Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques), sous la conduite de Dr. Choguel Kokalla Maïga, l’ancienne majorité présidentielle, Alliance Ensemble Pour le Mali (EPM), sous la direction de Dr. Bokary Tréta, la Conférence des Présidents de la Coalition des Forces Patriotiques(COFOP), sous la plume de Ma- madou Traoré, la plateforme Espérance Nouvellejigiya kura, dirigée par Housseini Amion Guindo, le parti YELEMA «le Changement» de l’ancien premier ministre, Moussa Mara, l’Alliance Démocratique pour la paix (ADP- Maliba) de Aliou Boubacar Diallo,
ont tous décidé de ne pas participer au CNT dans sa proposition actuelle. Seule exception, les Forces patriotiques pour la refondation du Mali (FPR-Mali), pilotées par Aboubacar Sidick Fomba, ont décidé de participer et de porter des candidatures au compte des groupements politiques pour le CNT afin d’apporter leur contribution. On se rappelle

que dans les colonnes de votre quotidien le Républicain en date du 11 novembre 2020, la classe po-
litique criait au mépris et à la marginalisation.

Lisez ci-dessous les communiqués et les déclara-
tions des politiques !

Source : Le Républicain

Vous allez aimer lire ces articles

Mali : L’armée française a neutralisé une quinzaine de terroristes

Elections : Les éclairages d’un expert sur la création d’une structure autonome de gestion des scrutins de la transition

Mali : Malick Diaw, le président du CNT soutient la présence française

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct