Coup de sang. L’Afrique a mal à son Mali, le Mali a mal à sa junte !

“Poignard dans le dos”, “junte au service de l’obscurantisme” : les accusations ont fusé lors du discours du colonel Abdoulaye Maïga à l’ONU, que le journal burkinabè “Wakat Séra” analyse comme une accélération jusqu’auboutiste du pouvoir malien.

Vous allez aimer lire ces articles

Affrontements entre groupes terroristes Rivaux au sud-est de Tessit: L’aviation des FAMa entre en action par des frappes sur les deux ennemis sans distinction

Violents affrontements entre groupes djihadistes au Mali, plusieurs dizaines de civils tués

Farabougou : libérée ?

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct