Crise malienne: La Mauritanie s’illustre aux côtés du Mali

Le ministre des Affaires Étrangères, de la Coopération et des Mauritaniens à l’extérieur, M. Ismaël Ould Cheikh Ahmed, a regagné hier soir (03 septembre) Nouakchott après avoir effectué, une visite de solidarité et de soutien au Mali.

Au cours de cette visite, le ministre a tenu plusieurs réunions avec des acteurs de la crise. Il a notamment rencontré le colonel Assimi Goïta, l’imam Mahmoud Dicko, et M. Mohamed Nazif, chef de la mission des Nations Unies au Mali (MINUSMA), ainsi que M. Tiébilé Dramé, ministre démissionnaire des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, en plus de nombreux diplomates africains, arabes et occidentaux accrédités à Bamako.

Le ministre mauritanien a déclaré que les liens historiques et de voisinage, ainsi que les intérêts communs imposent à la Mauritanie  de se tenir aux côtés des frères maliens dans la situation actuelle et de les accompagner, dans les limites de ce que les règles et normes internationales permettent, afin de sortir de la crise par une transition constitutionnelle acceptable et résultant de la consultation du peuple.

M. Ismaël Ould Cheikh Ahmed a indiqué que la traque du terrorisme au Mali et dans toute la région du Sahel ne connaîtra pas de répit et ne prendra pas en compte les circonstances actuelles. Par conséquent, la Mauritanie, qui assure la présidence tournante du Groupe des cinq pays du Sahel, craint l’exploitation des événements au Mali par les terroristes. C’est pourquoi elle insiste pour que les mesures nécessaires soient prises pour empêcher toute détérioration de la situation sécuritaire.

Lors de la rencontre avec les diplomates africains et occidentaux, le ministre mauritanien des Affaires étrangères a affirmé que les expériences nous ont appris qu’en dernier ressort, seuls les peuples pâtissent réellement des sanctions. Il est donc nécessaire d’encourager le dialogue entre les parties prenantes à la crise au Mali pour avancer vers un accord sur les questions en suspens comme la durée de la transition et la forme de gouvernance adoptée pendant celle-ci.

Avec AMI

Vous allez aimer lire ces articles

NEGOCIATION AVEC LES TERRORISTES : Le salut du Mali passe-t-il forcément par-là ?

PRETENDUS MASSACRES DES PEULS PAR L’ARMEE MALIENNE : Ne tombons pas dans leur piège destructeur !

MALI : Les dessous d’une guerre imposée !

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct