Malijet.co

Crise malienne : Les ex-rebelles à l’ONU pour mettre la pression sur le gouvernement

Selon RFI, une petite délégation des ex-rebelles de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) est aux Etats-Unis. Elle est composée notamment de deux des principaux leaders de la CMA, Bilal Ag Cherif et Algabass Ag Intalla. Ils doivent rencontrer les membres du Conseil de sécurité de l’ONU pour faire part de leurs observations sur l’avancée du processus de paix.

Les ex-rebelles ont leur liste de doléances, qu’ils ont déjà partagées au Conseil de sécurité lorsque celui-ci s’est rendu au Mali en octobre dernier. “Pas grand-chose n’a changé depuis”, déplore Brahim Ould Sidati. C’est donc peu ou prou la même liste que les ex-rebelles vont à nouveau défendre.

Parmi les sujets prioritaires, selon eux : l’opérationnalisation des camps militaires communs (MOCs) de Kidal et Tombouctou, le retour des réfugiés ou encore le recensement des populations du Nord… Tout cela pour mettre la pression sur le gouvernement.

MD

Source: L’indicateur du Rénouveau-Mali

Vous allez aimer lire ces articles

37 gendarmes détenus pour motif de non-respect des décisions de la hiérarchie : Les interrogatoires ont commencé hier afin de situer les responsabilités

Situation au Mali : Selon Annadif, la communauté internationale « s’impatiente »

Mise en œuvre de l’accord du processus de paix d’Alger : La CMFPR dénonce l’exclusion des communautés sédentaires

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct