Dans le Sahel central, des écoles fermées entre le coronavirus et l’insécurité

Fermées en raison du coronavirus, des classes devraient rouvrir la semaine prochaine mais certaines restent toujours menacées par les jihadistes. Selon un rapport publié ce mardi 26 mai par l’ONG Human Rights Watch, plus de 2500 écoles au Burkina Faso étaient fermées dans le nord du pays, bien avant la fermeture complète de toutes les écoles nationales à cause de la pandémie.

Au Mali, au Niger et au Burkina Faso, la réouverture des certaines classes est prévue le 1er et le 2 juin. Car courant mars, à cause du Covid-19,  les écoles du Sahel central avaient fermé. Mais pourront-elles toutes rouvrir en début de semaine prochaine, dans une région en proie à une insécurité grandissante ?

Selon un rapport de Human Rights Watch rendu public ce mardi, le Burkina Faso était avant la pandémie le pays de la zone à avoir le plus d’écoles fermées à cause des attaques et des menaces jihadistes, toujours plus nombreuses. 2512 établissements fermés essentiellement dans le nord du pays contre 1261 au Mali et 354 au Niger. Des écoles menacées, brûlées, pillées.

En raison de cette insécurité, près de 350 000 enfants sont privés de leur droit à l’éducation selon l’Unicef et plus de 11 000 enseignants touchés par la crise sécuritaire au Burkina Faso.

Dans le pays ou certaines écoles, 10 selon l’ONG de défense des droits de l’homme, sont également utilisées à des fins militaires. Trois d’entre elles sont même devenues des bases pour les soldats burkinabè. Au moins un cas similaire s’est présenté au Mali dans la commune de Ouenkoro où fin décembre selon le maire interrogé par RFI, des bâtiments de 2e cycle avaient été réquisitionnés et transformés en camp militaire.

RFI

Vous allez aimer lire ces articles

SITUATION SOCIOPOLITIQUE AU MALI :Fermeté, rigueur et vigilance

Sortie de crise au Mali : IBK face aux urgences !

Gao : Les jeunes enlevés près d’Indelimane ont été exécutés

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct