Décision du premier Ministre Boubou Cissé de démanteler les check points de Dan Na ambassagou: Le Collectif des députés du pays Dogon et le mouvement d’autodéfense s’y opposent

C’est un bras de fer qui semble se dessiner désormais entre le gouvernement, le Collectif des députés du pays dogon et Dan Na Ambassagou suite à la décision du Premier ministre de démanteler tous les check points tenus par le mouvement d’autodéfense.

Si ces check points sont approuvés par les élus de la région au motif  » qu’ils comblent le vide laissé par l’Etat  » ils sont considérés plutôt comme  » illégaux et constituent une atteinte grave à la souveraineté de l’Etat  » selon Dr Boubou Cissé.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant

Vous allez aimer lire ces articles

Mali-Situation confuse-Jean Luc Mélenchon parle d’ébullition-Il accuse François Hollande et Emmanuel Macron : “Ils sont maîtres chez eux…”

Exactions et abus sur les populations civiles dans les régions de Gao et Mopti : Les Fare invitent le gouvernement à mettre en place une architecture durable de défense et de sécurité du pays

Message du président de la république sur les évènements en cours

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct