Malijet.co

Dégradation de la situation sécuritaire : Neuf propositions pour sortir de la crise

Notre pays est en guerre, il n’y a pas de doute. Un fait reconnu et annoncé par la plus haute autorité, il faut alors décréter un appel à une mobilisation générale du Peuple ?

 

Et à partir de cet appel tout citoyen doit se considérer comme un soldat prêt au sacrifice ultime pour la patrie.

La défense de la nation doit être la seule et unique responsabilité des militaires maliens. Tout autre appui extérieur doit s’effectuer dans l’équipement la formation, l’encadrement  et la mise à niveau des militaires.

Sur le plan militaire :

1-         Mettre en branle la réserve et la mobilisation constituée des militaires à la retraite et les anciens du Service national des jeunes. Ceux qui ont l’aptitude pourraient être déployés pour la sécurisation des points sensibles et névralgiques dans les villes avec une mise à niveau requise.

2-         Libérer les départements ministériels des hauts fonctionnaires de défense et les mettre à la disposition de l’Etat-major qui les utilisera pour les besoins de la défense nationale

3-         Faire un recrutement spécial des jeunes dans l’armée à hauteur des besoins d’effectifs pour la défense nationale.

Sur le plan financier :

1-         Faire une rétention de salaire (au moins un mois)  par an pendant cinq ans pour chaque salarié (privé et publique) pour soutenir l’effort de guerre.

  • Une rencontre tripartite : Syndicat, patronat et Gouvernement étudiera la faisabilité de l’idée.
  • La rétention sera échelonnée sur une année

2-         Faire une contribution volontaire exceptionnelle par chaque citoyen de l’intérieur et de l’extérieur selon ses moyens.

3-         Prendre des dispositions fiscales sur certains produits de consommation pour l’effort de guerre.

4-         Faire une demande de fonds spécial aux partenaires et pays amis pour l’effort de guerre.

5-         Réduire le train de vie de l’administration publique (revoir les avantages et indemnités des institutions de la république à la baisse, diminuer le nombre de départements ministériels, revoir le parc auto et autres accessoires des ministères à la baisse, revoir les indemnités et avantages de certains cadres à la baisse et prendre d’autres mesures restrictives) ;

Sur le plan culturel et littéraire

1-Orienter toutes les manifestations à caractère culturel et littéraire sur l’amour de la patrie, la défense de la nation (chant, poésie, théâtre, sketch, folklore, conférence- débats, exposition, spots vidéo et films éducatifs rencontres intergénérationnelles…)

  1. B. Pour la gestion de l’effort de guerre :

Mettre en place une équipe légère composée de militaires et civiles aux valeurs de compétence et probité avérées. La redevabilité et la transparence seront les principes essentiels pour la gestion de l’effort de guerre.

Le compte rendu sera permanent et adressé à deux niveaux : militaire pour les questions d’ordre militaire et aux populations pour le processus normal de gestion des fonds.

Mohamed Touré

 Le Démocrate

Vous allez aimer lire ces articles

Les États-Unis donnent 21 millions de dollars d’aide militaire au Niger

Le Respect du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, est un luxe difficilement accessible aux autorités françaises.

Décrochage de la MINUSMA de la ville de Bamako : Repli volontaire ou complot contre le régime ?

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct