Des individus armés non identifiés à motos ont tué, jeudi, le petit frère du chef de village de Ouatagouna, localité située à environ 76 km au sud d’Ansongo, a la frontière du Mali et du Niger, a appris l’AMAP de sources locales

 

Selon les mêmes sources, les assaillants, sur six motos, auraient fait irruption dans le village, vers 12 h 45 h. Ils ont fouillé la maison du maire adjoint, Mahaman Bakala, qui est resté introuvable.

C’est après qu’ils ont intercepté et tué « à bout portant » Hamida Zeyya, petit frère du chef de village et le directeur du second cycle, Yacouba Issiyaka Touré, tous arrivés d’Ansongo par un car de transport.

Le mobile de ces crimes reste, pour l’instant, inconnu.

MD

(AMAP)