Malijet.co

Des signaux attestant que Kidal sera administrée à partir de Bamako

L’ancien chef de guerre, Hassan Ag Fagaga, nommé président de l’autorité intérimaire de Kidal, a prêté serment la semaine dernière dans la capitale malienne. Membre influent de la Coordination des mouvements armés de l’Azawad (CMA), son choix à la tête de l’exécutif Kidalois est très contesté. De l’avis de plusieurs observateurs, il symbolise la division et la rupture avec la République du Mali.

colonel hassan fagaga rebelle touareg mnla cma chef autorite interimaire nord mali liste

Les raisons avancées par des acteurs différents groupes armés sur la prestation de Fagaga à Bamako  donnent à réfléchir. Ils disent que c’est à cause de l’instabilité sur le terrain. Quand est ce que cette instabilité prendra fin ? Personne ne le sait. Si à cause de cela Fagaga a prêté serment à Bamako, cela veut dire qu’il administrera sa région étant à Bamako.

Agmour

Source: Le Pays

Vous allez aimer lire ces articles

Autorités intérimaires à Tombouctou et Taoudéni : Le ministre de la Défense pour l’ultime déblocage

Affaire des 21 bérets rouges : Vers un renvoi du procès Amadou Haya Sanogo aux assises de juin 2017

La conférence d’entente nationale : Une velléité de plus ? (suite) – Les « ilkoufar » spolient le fleuve

ORTM en direct Africable en direct