Malijet.co

Des signaux attestant que Kidal sera administrée à partir de Bamako

L’ancien chef de guerre, Hassan Ag Fagaga, nommé président de l’autorité intérimaire de Kidal, a prêté serment la semaine dernière dans la capitale malienne. Membre influent de la Coordination des mouvements armés de l’Azawad (CMA), son choix à la tête de l’exécutif Kidalois est très contesté. De l’avis de plusieurs observateurs, il symbolise la division et la rupture avec la République du Mali.

colonel hassan fagaga rebelle touareg mnla cma chef autorite interimaire nord mali liste

Les raisons avancées par des acteurs différents groupes armés sur la prestation de Fagaga à Bamako  donnent à réfléchir. Ils disent que c’est à cause de l’instabilité sur le terrain. Quand est ce que cette instabilité prendra fin ? Personne ne le sait. Si à cause de cela Fagaga a prêté serment à Bamako, cela veut dire qu’il administrera sa région étant à Bamako.

Agmour

Source: Le Pays

Vous allez aimer lire ces articles

Déclaration de politique générale du PM Soumeylou B Maïga : Le texte adopté par l’Assemblée nationale sans le quitus de l’opposition

La Mission de maintien de la paix des Nations Unies au Mali (MINUSMA) rend hommage à ses combattants de la paix, dont le Casque bleu burkinabé tombé lors de l’attaque de Tombouctou

GAO : PLUS D’UNE CENTAINE DE MIGRANTS ACHEMINÉS PAR UNE PATROUILLE DE L’ARMÉE MALIENNE

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct