Désobéissance civile: la CI se mobilise pour la libération des jeunes arrêtés

La jeunesse du M5-RFP de la commune 1 du district de Bamako a organisé, ce 6 août 2020, un meeting sur le terrain Noor Assur de Djélibougou. L’objectif était de protester contre l’arrestation de leurs camarades dans le cadre de la désobéissance civile le mardi dernier.

Etaient présents à cette manifestation, plusieurs responsables de l’opposition, dont le Dr Oumar MARIKO, président du parti SADI ; le Pr Clément Mamadou DEMBELE, le Dr Allaye BOCOUM, Adama Ben DIARRA dit ‘’Ben le Cerveau’’, etc.
Sur les pancartes et les banderoles, on pouvait lire : « BK dégage » ; « le peuple du Mali exige la démission de IBK et de son système ».
Selon les manifestants, les 5 jeunes ont été injustement arrêtés et que le motif de flagrant délit ne tient pas. Pour eux, le seul tort de ces jeunes a été de donner l’information à leurs concitoyens. Pourtant, disent-ils, la désobéissance civile est un droit constitutionnel et nul ne doit être empêché dans l’exercice de droit constitutionnel.
M. DIALLO, l’un des leaders de la jeunesse M5-RFP de la commune I a invité la jeunesse à rester mobilisés. Il a invité les forces de l’ordre à faire preuve de professionnalisme. Il a dénoncé les intimidations et les menace par téléphone à l’encontre de jeunes et responsables du M5-RFP.
De son côté, Hamidou MAIGA a invité le président IBK à libérer Koulouba. À l’endroit des jeunes, M. MAIGA leur demande de faire confiance aux leaders du M5-RFP.
« L’arbre qui sera déchiré par la tempête ne voit pas l’orage qui se lève à l’horizon », a-t-il prévenu.
La porte-parole des femmes, Mme Coulibaly Founé Wadidjé, a dénoncé les arrestations et les violences contre les manifestants. Selon elle, la désobéissance civile est toujours en marche malgré les intimidations et les arrestations ‘’arbitraires’’. Elle a profité de l’occasion pour féliciter l’engagement des jeunes de certaines capitales régionales comme Kayes et Ségou. Aussi, a-t-elle fait le point des arrestations enregistrées depuis le début des actions de désobéissance civile le lundi dernier. Selon elle, rien ne pourra détourner les jeunes de cet objectif, à savoir la démission d’IBK.
Ousmane TRAORE, candidat malheureux aux élections législatives, est revenu sur les circonstances de ces arrestations avant de dénoncer une justice expéditive. Selon lui, le nouveau ministre de la Justice, Me Kassim Tapo, est venu défendre ce régime, en péril. Selon ce conseiller à la mairie de la commune I, la mobilisation de la jeunesse aura le dessus sur ce régime.
Quant à Allaye BOCOUM, responsable du parti SADI, il a indiqué que le motif de flagrant délit évoqué lors de l’arrestation des jeunes du M5-RFP ne tient pas. Car, dit-il, ces jeunes étaient en train de faire une séance de sensibilisation de manière pacifique.
Le Pr Clément Mamadou DEMBELE, de son côté, a rappelé la démission du président IBK comme étant l’objectif principal du M5-RFP. Selon lui, aucun régime n’a fait pire que IBK, au Mali, en matière de mauvaise gouvernance, notamment en matière d’éducation où l’école est restée fermée pendant deux ans. Pour lui, démission de IBK n’est pas à négocier, car il a déjà tué 23 jeunes, des manifestants à mains nues et souvent de paisibles citoyens sur leur lieu de travail ou dans la rue.
Pour le Dr Oumar MARIKO, la mobilisation du mardi prochain sera le coup de grâce pour le régime IBK. Il a profité de la tribune pour inviter les porteurs d’uniforme à ne plus suivre un homme et son régime et à se ranger du côté du peuple. Le même appel a été lancé à l’attention de la famille judiciaire accusée de rendre des verdicts à la solde du régime. Ce qui est évident, le Dr MARIKO sera dans la rue le 11 août prochain.

Par Abdoulaye OUATTARA

 

Source: info-matin

Vous allez aimer lire ces articles

La Cour de la CEDEAO se penche sur les sanctions contre le Mali

Lutte contre le terrorisme: Vers une intervention plus importante des forces britanniques au Sahel

Mali – GAO : Le «Far Nord»

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct