DIALOGUE AVEC IYAD ET KOUFFA : DIVERGENCE DE POINTS DE VUE ENTRE LE MINISTÈRE DE LA RÉCONCILIATION NATIONALE ET LA PRIMATURE?

Le Chef du Gouvernement de la Transition M. Moctar Ouane  prévoit dans son Plan d’action le dialogue avec les chefs des groupes radicaux : Iyad Ag Ghaly et Amadou Koufa. Trois (03) jours après la validation de ce plan d’action par le Conseil National de Transition (CNT), le ministre de la Réconciliation Nationale, le Colonel-major Ismaël Wagué a affirmé dans un entretien publié, ce jeudi 25 février 2021 qu’on ne doit pas négocier avec les terroristes.

Décidément, le Premier ministre de la Transition, Moctar Ouane ne souffle pas dans la même trompette que son ministre de la Réconciliation Nationale, le Colonel-major Ismaël Wagué. En effet, le Chef du Gouvernement de la Transition a annoncé dans son plan d’action validé par le Conseil National de Transition (CNT), le lundi 22 février dernier, un dialogue avec les chefs des groupes radiaux à savoir: Iyad Ag Ghaly d’ançar-Dine et du Groupe de Soutien à l’Islam et aux Musulmans (GSIM) et Amadou Koufa du chef de la Katiba ou du Front de libération du Macina (FLM).

Le Premier ministre Moctar Ouane l’a rappelé que ce dialogue avec «nos frères» Iyad et Kouffa est une recommandation du Dialogue National Inclusif (DNI) et des Concertations nationales que notre pays a organisé. Un vœu donc du peuple malien, a-t-il laissé entendre, que son gouvernement mettra en œuvre dans le cadre de l’adoption d’un pacte de stabilité sociale prévu dans l’axe 5 du Plan d’Action du Gouvernement de la Transition (PAGT).

Mais, après la validation de ce Plan d’action par les membres du CNT, le ministre de la Réconciliation Nationale, le Colonel-major Ismaël Wagué a contredit cette idée. C’est bien une conception différente de la (…)

DEMBA KONTÉ

NOUVEL HORIZON

Vous allez aimer lire ces articles

Frappe sur BOUNTI: François Lecointre auditionné devant la commission de défense de l’Assemblée nationale

N’GORKOU/NIAFUNKE: Un bijoutier tué par des terroristes à la foire hebdomadaire

Sikasso : Un agent de la sécurité blessé dans l’attaque du poste de contrôle de Mamassoni

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct