El-Ghassim WANE, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies et Chef de la MINUSMA : « Il y a une profonde prise de conscience de l’ampleur de la crise que connaît le Mali »

Hier, jeudi 10 juin 2021, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies et Chef de la MINUSMA, El-Ghassim WANE a animé un point de presse pour faire le point sur les activités qu’il a menées depuis sa prise de fonction en avril 2021. « Il y a une profonde prise de conscience de l’ampleur de la crise que connaît le Mali. J’ai également senti de la part des femmes, de la part des jeunes une détermination à surmonter les difficultés, à renouer avec une histoire malienne, à retrouver la paix et la réconciliation, à retrouver un Mali dans lequel tous, toutes se sentent heureux de vivre. Et je pense que les Maliens doivent puiser dans cette détermination, dans cette énergie, pour surmonter les épreuves, pour surmonter les défis présents », a souligné le chef de la Minusma, El-Ghassim WANE au cours de ce point de presse.

Selon El-Ghassim WANE, la MINUSMA est un acteur important au Mali avec une présence forte dans différents domaines. « Mais la MINUSMA n’opère pas seule. Elle opère en collaboration avec beaucoup de partenaires dont la CEDEAO, l’Union africaine et d’autres partenaires des agences des Nations unies appartenant à la même famille, mais aussi européens en coordination pour un certain nombre de partenaires bilatéraux et multilatéraux du Mali. Il était important que je garde le contact avec l’ensemble de ses partenaires et je voudrais souligner ici le fait que je me suis rendu, cela a été mon seul déplacement hors du Mali depuis que je suis arrivé, à Accra pour assister au sommet de la CEDEAO consacré à la situation au Mali, le 31 mai », a-t-il dit. Il dit avoir remarqué que les populations souhaitent une présence plus forte, davantage de projets et d’appui. « Si les populations demandent davantage de la MINUSMA, davantage de projets, c’est bien parce que c’est ce que nous faisons déjà, même si cela est jugé insuffisant par les populations, ce que nous faisons déjà est apprécié, et apprécié positivement. Et je comprends également parfaitement les critiques formulées ; nous les prenons très au sérieux. Elles sont importantes pour nous aider à améliorer notre action. Mais très souvent, on entend très fréquemment ceux qui critiquent, beaucoup plus que ceux portent une appréciation positive, tous les bénéficiaires réels du travail que nous faisons sur le terrain », a dit le chef de la MINUSMA. En outre, il a mis l’accent sur la crise que traverse le Mali. « Il y a une profonde prise de conscience de l’ampleur de la crise que connaît le Mali. Des efforts soutenus sont requis de la part de tous les Maliens pour surmonter les défis actuels, mais l’élément le plus encourageant, c’est cette énergie, cette détermination. J’ai également senti de la part des femmes, de la part des jeunes une détermination à surmonter les difficultés, à renouer avec une histoire malienne, à retrouver la paix et la réconciliation, à retrouver un Mali dans lequel tous, toutes se sentent heureux de vivre. Et je pense que les Maliens doivent puiser dans cette détermination, dans cette énergie, pour surmonter les épreuves, pour surmonter les défis présents », a souligné El-Ghassim WANE. Il s’est dit encouragé quant aux perspectives de règlement des crises multiples que connaît le Mali. « Je n’en minimise pas la portée, je n’en minimise pas la complexité, mais je pense qu’il y a une énergie forte, qu’il y a une volonté forte qui existe dans différents secteurs, dans les différents segments de la population malienne qui peuvent servir de levier pour une sortie de crise rapide », a conclu le nouveau patron de la MINUSMA.

Aguibou Sogodogo

Source: Le Républicain- Mali

 

Vous allez aimer lire ces articles

Mali : “On fait du militaire mais on ne fait pas de contre-terrorisme”, regrette Régis Le Sommier

Embargo terroriste sur le village de Dinangourou : « Plus les jours passent plus les stocks des habitants diminuent »

RÉUSSITE DE LA TRANSITION ET STABILISATION DU MALI : LES CHEFS DE LA MINUSMA ET DE L’UNION EUROPÉENNE   EN DISCUSSION  

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct