Malijet.co

Enlèvement du chef de village de Tamkoutat dans la région de Gao

Mercredi 27 novembre 2019, des personnes frappées, le marché et le centre de santé incendiés et le chef de village pris en otage à Tamkoutat par des individus armés dans le nord du Mali.

 

Avec l’insécurité qui sévit actuellement au Mali, les villages et les petits hameaux isolés sont des cibles faciles pour les terroristes et d’autres bandits armés. C’est dans ces zones qu’ils s’approvisionnent avec ou sans l’accord des habitants, qui peuvent risquer gros, s’ils essaient de s’opposer à ces hommes armés de plus en plus dangereux et oppressants.

Ce mercredi 27 novembre 2019 dans l’après-midi, le village de Tamkoutat dans la région de Gao a été victime d’une irruption des personnes armées sur des motos. Ils auraient pris leur temps pour frapper certains villageois, incendier le marché et le centre de santé de la localité avant de partir avec le chef du village, Zaynuden Ag Anara qui, par ailleurs, est également un leader religieux dans le secteur.

Tant qu’on n’a pas réussi à contrôler les petites agglomérations reculées, il sera très difficile d’en finir avec le terrorisme car ce sont ces coins qui leur servent de cachette, de lieu d’approvisionnement et de recrutement souvent sans la volonté des locaux.

Saïdou Guindo (stagiaire) 

Malijet

Vous allez aimer lire ces articles

Quand l’EIGS recrute des enfants soldats

Les FAMas neutralisent sept terroristes et détruisent une vingtaine de motos dans la région de Mopti

Mali: où en est-on du programme de désarmement?

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct