Malijet.co

Face au terrorisme au Mali: Soldats aux fronts, ressaisissez-vous !

Le constat est amer et devient incompréhensible voire inquiétant pour l’avenir de notre Armée, de notre pays. Il s’agit des nombreuses débandades aux fronts. Parce que finalement, chacun se demande si réellement les soldats se tiennent dans les normes. Surpris une fois, deux fois mais n fois doit pousser à la réflexion.

armee malienne soldat militaire fama patrouille

Le Mali vit une situation difficile qui restera marquée dans les annales de son histoire. Et personne au monde ne pourra nous en sortir, sans nous-mêmes. A cet effet, chacun dans son domaine précis doit jouer pleinement son rôle. Du petit ambulant à l’aide ménagère en passant par le journaliste, le directeur, le ministre jusqu’au président de la République. Face à cette guerre asymétrique contre le terrorisme, il faut une synergie d’actions. Toutes choses qui demandent des moyens et des moyens.

Qu’à cela ne tienne, sachant tout cela, sans être des pachas, nos soldats semblent dans le minimum des conditions pour pouvoir défendre la patrie. Mais, de plus en plus, c’est la descente aux Enfers. A chaque fois, il est annoncé des attaques perpétrées à un checkpoint (barrage routier tenu par des milices ou des militaires dans des zones de conflits armés) avec des morts et la fuite de nos soldats. Paix à l’âme des disparus et prompt rétablissement aux blessés. Mais, il faut le dire, quelle ignominie !

Alors, n’est-il pas important de chercher à savoir un peu les réalités du terrain, sur le terrain. Sans dire que c’est un sabotage, il faut être clair qu’un homme au front n’est pas libre. Il doit être toujours sur le qui-vive pour au moins se sauver en premier lieu et atteindre un objectif. Il est au service de la Nation. A cet effet, il ne doit nullement pas être distrait, ne doit pas céder à la tentation. Sinon, sa présence n’aurait plus de sens qu’amuser la galerie. Ressaisissez-vous donc les militaires aux fronts pour l’honneur du Mali !

Boubacar DABO

 

Source: Le Zenith Bale

Vous allez aimer lire ces articles

Mali: la Conférence d’entente nationale aura lieu du 27 mars au 2 avril

Des signaux attestant que Kidal sera administrée à partir de Bamako

Comité de suivi de l’accord : La 16e Session pour les 27 et 28 mars prochains à Bamako

ORTM en direct Africable en direct