Gao : Les jeunes enlevés près d’Indelimane ont été exécutés

Dans le centre comme dans le nord du pays, les attaques et exécutions par des hommes armés ne se font plus rares. La semaine dernière à Awaghat, 5 jeunes ont été enlevés par de présumés djihadistes. Après quelques jours de captivité, ils ont été exécutés par leurs ravisseurs.

 

Aucune information précise n’a été donnée sur les raisons de leur enlèvement. Ils ont été captivés par leurs bourreaux la semaine dernière dans une localité du nom de Awaghat, dans le cercle d’Ansongo, région de Gao. Selon des sources locales, c’est ce lundi qu’ils ont été tués par les présumés djihadistes. Toujours à Ansongo, au lendemain de ce drame, deux humanitaires en mission ont été enlevés par des individus armés non identifiés mardi. Au moment où nous mettions l’information sur papier, on était sans nouvelle.

Dans le centre du pays, région de Mopti, après les attaques de Bankass et de Bandiagara, des menaces terroristes auraient été proférées à l’égard de certains villages dans le cercle de Koro. Cependant après l’attaque du 2 juillet dernier contre les villages de Gouari, Djimdo, Pangadou et Dialakanda dans la commune de Tori, cercle de Bankass, une vingtaine de suspects auraient été interpellés et mis à la disposition de la gendarmerie de Sokoura.

Rappelons que le bilan de ce drame fait état de plus de 36 morts et de nombreux dégâts matériels ont été enregistrés.

Haidara

LE COMBAT

Vous allez aimer lire ces articles

Visite de Goodluck Jonathan au Mali : Des avancées notables et des positions intactes

Le Mali : De la tutelle partielle à la tutelle totale de la France derrière le voile de la CEDEAO

Le Mali : De la tutelle partielle à la tutelle totale de la France derrière le voile de la CEDEAO

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct