Malijet.co

IBK, aux Famas, à l’occasion de la fête de l’armée : « nos soldats gagneront cette guerre »

Dans son adresse à la nation, diffusée le 19 janvier, à 20 heures, à la télévision nationale, le président de la République, chef suprême des Armées dit avoir foi en l’abnégation de nos forces armées et de sécurité (FAMAS) à vaincre le terrorisme. Avant de se déclarer « intraitable » sur le respect des droits de l’homme sur le théâtre des opérations.

C’est une armée en guerre, qui a fêté, lundi 20 janvier, le 59e anniversaire de sa création. Dans son adresse à la nation, diffusée la veille, à la télévision nationale, aux environs de 20 heures, le président de la République s’est félicité des succès remportés par les FAMAS dans la lutte contre le terrorisme.
« Pour la seule année 2019, près de 200 terroristes ont été neutralisés, des centaines ont été interpellés, une importante quantité d’armes a été saisie, des équipements et réserves de l’ennemi détruites », a-t-il rappelé. C’est la preuve, dit-il, que l’armée malienne maîtrise l’art de la guerre asymétrique que les terroristes lui ont imposée.

La peur changera de camp

« La peur changera de camp…Les FAMAS gagneront cette guerre contre les envahisseurs, qui ne peuvent montrer ni la supériorité de leur morale, ni le bien-fondé de leur doctrine sur notre terre, qui est une terre d’érudits reconnus de par le monde ».
Pour le chef suprême des Armées, le gouvernement mettra tout en œuvre pour équiper nos soldats de matériels adéquats ; mais aussi, veille sur les veuves et les orphelins des soldats tombés sur le champ de l’honneur.

Accroissement des capacités de l’armée

« Les capacités de nos forces se sont accrues par la mise à disposition de véhicules légers de combat, de véhicules blindés de transport de troupes, de camions militaires tactiques, de gilets pare-balles, de casques balistiques, d’hélicoptères de combats neufs ou reconditionnés ».
S’y ajoutent, dit-il, l’amélioration des conditions de vie et de travail des militaires, la formation de plusieurs centaines de soldats des ex-mouvements armés, ainsi que le retour d’ex-soldats, anciennement, membres de nos forces armées.

Soutien aux veuves et orphelins de guerre

S’agissant des veuves et orphelins de guerre, le président de la République est, on ne peut plus, clair.
« Soldats de toutes les armées, je vous assure de nouveau que les orphelins de cette guerre ont, désormais, un père qui s’appelle République éternellement reconnaissante du Mali ».
Le chef suprême des Armées a invité les FAMAS à travailler – main dans la main – avec les forces étrangères, venues les épauler dans leur lutte contre les « forces du mal ».
« Le Mali ne se bat pas seul. D’autres sont avec nous. Ils se battent avec nous. Beaucoup d’entre eux sont tombés pour nous, sur notre sol. Ils sont là pour que les Maliens soient libres ».

 Le respect des droits de l’Homme sur le terrain

Le chef suprême des Armées a invité les soldats sur le terrain à être « en phase avec les populations, d’être à équidistance des communautés ».
Cependant, il se dit « intraitable » sur les manquements aux droits de l’Homme sur le théâtre des opérations.
« Vous faites des dons en vivres, initiez des projets à impact rapide, veillez sur les populations dans les champs et les pâturages », a-t-il rappelé.
Avant de conclure : « C’est votre honneur que l’armée ne soit pas convaincue ou accusée de violations de droits humains. Je serai intraitable sur la question ».

Oumar Babi 

Source: Canard Déchainé

Vous allez aimer lire ces articles

Décision du premier Ministre Boubou Cissé de démanteler les check points de Dan Na ambassagou: Le Collectif des députés du pays Dogon et le mouvement d’autodéfense s’y opposent

Extermination tous azimuts de la communauté peule : La main tachée de sang de Dana Amassagou

Mali. Mortel reportage sur France 24

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct