Malijet.co

Insécurité : Regain de tension dans la région de Mopti

 Le gouvernement constate avec amertume un regain de tension dans la région de Mopti, à travers des attaques  ciblées contre les paisibles populations civiles dans l’exercice de leurs activités quotidiennes, a appris l’AMAP de source officielle.

Le communiqué du gouvernement, diffusé mardi à Bamako, note que ces attaques ont occasionné plusieurs victimes et beaucoup de bétail emporté.

« Le gouvernement tout en condamnant vigoureusement ces attaques crapuleuses répétées, informe que des dispositions sont prises pour renforcer la présence des forces de défense et de sécurité dans le centre du Mali » précise ledit communiqué.

Face à la situation qui préoccupe les pouvoirs publics, « le Gouvernement appelle la population civile à une étroite collaboration avec les forces de défense et de sécurité et réitère sa détermination à combattre toutes les forces obscurantistes qui mettent en mal le vivre ensemble et la paix dans notre pays », souligne le communiqué.

« Le Gouvernement s’incline avec déférence devant la mémoire des victimes et souhaite un prompte rétablissement aux blessés » conclu le communiqué signé par le ministre de la Communication, Chargé des Relations avec les Institutions, Porte – Parole du Gouvernement.

La dernière attaque perpétrée par des hommes armés non identifiés qui a fait 6 morts, de nombreux blessés et des dégâts matériels importants,  remonte à mardi, entre le village de Simi Kanda et Parou dans la Commune de Ballassana, sur la RN 15, dans le Cercle de Bandiagara.

KM

AMAP

 

Vous allez aimer lire ces articles

Russie – Afrique : au Mali, des manifestations pour une aide de Moscou

Présence des forces étrangères au Mali – L’imposture en marche !

Attaque à Ballé dans la Région de Koulikoro: Le poste de la gendarmerie et le domicile du sous-préfet incendiés, des armes emportées

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct