Intimidations et tapages gratuits: Des Djihadistes menacent d’attaquer Aguelhok

« Restez chez vous ou sortez de la ville, Aguelhok va devenir un champ de bataille entre croyants et mécréants ».

C’est le contenu du message qui circule actuellement sur les réseaux sociaux. Les auteurs ne peuvent êtresans doute que les deux chefs terroristes maliens Iyad Ag Ghali et Amadou Kouffa qui viennent de « mordre la poussière » en fin de semaine dernière à Aguelhok.

En effet, le vendredi dernier, les éléments terroristes du GSIM placés sous la conduite d’Iyad Ag Ghali avaient pris pour ciblesun camp de la MINUSMA dans le secteur d’Aguelhok. Le bataillon tchadien des casques bleus de la MINUSMA a réagi avec force à l’attaque. La riposte a été sanglante du côté des terroristes qui ont perdu plus de 40 hommes dont le numéro 3 du GSIM et ex maire de Tessalit. Autrement dit les groupes terroristes du GSIM viennent d’enregistrer une lourde perte qu’ils prendront du temps à oublier. Dans son dernier rapport, le secrétaire général de l’ONU a souligné que « la MINUSMA a été récemment, la cible de 39 attaques qui ont fait 7 morts, dont 6 Casques bleus et 1 vacataire des Nations Unies, et 48 blessés, soit une hausse par rapport à la période précédente, au cours de laquelle 20 attaques avaient fait 1 mort et 11 blessés (…)

Mahamane TOURÉ

Source : NOUVEL HORIZON

Vous allez aimer lire ces articles

Régions du Centre : La société civile prête à jouer sa partition dans la stabilisation du Mali

Une coalition inédite comme bouclier pour mieux protéger les populations sahéliennes

Au Mali, l’armée française déploie ses premiers ’robots-mules’ en opération extérieure

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct