Des patrouilles conjointes Forces armées maliennes (FAMa) et Mission intégrée multidimensionnelle des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) seront, bientôt, lancées à Kidal, a annoncé le chef d’état-major de la MINUSMA, le général Louis-Marie Gougeon.

 

L’officier français, en visite à Kidal, jeudi 12 mars 2020, pour apporter le « soutien total » de la mission onusienne au bataillon des FAMa reconstituées dans sa mission de sécurisation des populations de Kidal et de leurs biens, a exprimé la disponibilité de la MINUSMA à aider les FAMa à mener des missions opérationnelles.

« Notre souci est de les aider à forger la cohésion nécessaire de leurs unités », a-t-il dit.

En retour le chef du bataillon des FAMa reconstituées, le commandant Mamadou Kéita s’est réjoui de cette visite du chef d’état-major de la MINUSMA, tout en se montrant disponible « à mener dans un futur très proche des patrouilles conjointes avec la MINUSMA, à travers la ville de Kidal et ses environs ».

Au même moment,l’état-major du bataillon des FAMa, en partenariat avec la force Barkhane, a lancé, jeudi 12 mars 2020, au camp général Abdoulaye Soumaré de Kidal, une série de formations à l’intention des éléments du bataillon FAMa déployé à Kidal.

Durant plusieurs semaines, les éléments se familiariseront avec des nouvelles techniques de combat dans des domaines de la transmission, le secourisme opérationnel, la tactique, le Guidage aérien tactique avancé (GATA), l’Instruction sur le tir au combat (ISTC), le Génie.

Aux dires des initiateurs de cette session de formation, l’objectif est de renforcer l’efficacité opérationnelle des FAMa.

OD/MD

(AMAP)