La Cédéao maintient ses sanctions malgré l’investiture du président de transition

Les voisins ouest-africains du Mali maintiennent les sanctions imposées à la suite du coup d’Etat militaire du 18 août, refusant de se contenter de l’investiture d’un président de transition le jour même et insistant sur la nomination urgente d’un Premier ministre civil.

Vous allez aimer lire ces articles

TRANSITION POLITIQUE : Le règne des colonels sur les Généraux !

Farabougou : Les populations réclament la libération de route Dogofry-Farabougou

Farabougou : les populations toujours dans la hantise de représailles terroristes

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct