Un rassemblement est prévu le 13 janvier 2020 à Pau. Organisé par  la coalition des diasporas des pays formant le G5 Sahel, il se déroulera en marge du sommet Barkhane entre les chefs d’États du Sahel et le président français Emmanuel Macron.

 

« Notre point de rassemblement a pour but de faire entendre les voix des peuples de cette région d’Afrique car comme vous le savez les peuples africains dénoncent la dégradation de la situation sécuritaire depuis la présence des forces étrangères », indiquent les organisateurs.

Au Mali, une manifestation a réuni le 10 janvier à Bamako quelques milliers de personnes pour « exiger » le départ des troupes françaises du pays.

Le rassemblement de la diaspora à Pau sera donc une pression supplémentaire sur les dirigeants du Mali, du Niger, du Tchad, de la Mauritanie et du Burkina Faso.

Confrontés à la montée de l’hostilité de leurs populations envers l’armée française, ils devront défendre les intérêts de leur pays respectif sans froisser la France dont ils jugent la présence est encore « nécessaire ».

Source: Malivox