Malijet.co

La famille d’un villageois tué au Mali met en cause france24: La chaîne se défend de l’avoir mis en danger

La famille de Sadou Yehia, villageois malien assassiné, le 8 février, par des terroristes au Mali, accuse France 24 d’être responsable de sa mort. La victime était apparue un mois plus tôt, à visage découvert, dans un reportage diffusé par la chaîne. La direction de France 24 se défend de tout lien de causalité entre ce reportage et cet assassinat. ASI a enquêté et recueilli notamment le témoignage d’un membre de la famille du défunt.

Sadou Yehia a été assassiné par des terroristes, le 8 février, dans son village de Léléhoy au Mali. Un mois avant sa mort, ce père de famille avait accordé une interview à France 24 sur le racket exercé par les groupes terroristes, diffusée le 13 janvier.

Sa mort a provoqué l’émoi sur les réseaux sociaux. Des internautes, parmi lesquels Walid Ag Menani, journaliste indépendant qui couvre l’actualité malienne, a dès le lendemain fait le lien entre son assassinat et son apparition à visage découvert dans le reportage de France 24… La suite sur arretsurimages.net

arretsurimages

Vous allez aimer lire ces articles

Crash du Super Tucano : Le CEM-AA en parle…

ATTAQUE CONTRE LE CAMP DE BAMBA DANS LA REGION DE GAO

Mali: crash du Super Tucano TZ-04C, l’armée donne sa version et informe le constructeur Embraer

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct