Le Chef de la MINUSMA, M. ANNADIF au Conseil de sécurité des Nations unies aujourd’hui (extraits).

Un sursaut national des acteurs politiques maliens est indispensable pour que cette fenêtre d’opportunité offerte par la transition ne soit pas une occasion ratée. La période de la transition représente une vraie opportunité pour le Mali de briser le cercle vicieux des crises politiques suivies par des coups d’état.” “Il n’est jamais trop tard pour atteindre un minimum de consensus sur les fondamentaux de la paix et de la stabilité, parce que l’avenir du Mali est en jeu”
“La réussite de la transition est conditionnée par l’aboutissement de réformes politiques, institutionnelles, électorales et administratives avec pour finalité des élections inclusives, crédibles, et dont les résultats seront acceptés par la majorité des Maliennes et des Maliens, renforçant ainsi la légitimité des futurs dirigeants”
“Quelque soit le soutien et l’accompagnement des partenaires du Mali, le processus n’est viable que s’il est le fruit du consensus entre maliens, d’où la nécessité d’un sursaut national”

Minusma

Vous allez aimer lire ces articles

Situation humanitaire au Mali : Les déplacés au Mali passent de 287 496 en juillet à 311 193 en octobre 2020.

PRÉSENCE FRANÇAISE AU MALI : Devoir de mémoire

Lutte contre le terrorisme: retour sur le drame d’Aguelhok

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct