LE COLONEL MODIBO KONÉ LORS DE SA VISITE À L’ISSPC : « L’INSPECTION EST MON OREILLE, MON ŒIL ET MON PREMIER CONSEILLER »

Le tout nouveau ministre de la sécurité et de la Protection civile, le colonel de la garde nationale Modibo Koné s’est rendu jeudi matin à l’Inspection des services de sécurité et de la protection civile (ISSPC). Il s’agissait d’une visite de terrain pour prendre contact avec les services relevant de son département.

 

Après la visite la semaine dernière de la Direction générale de la police nationale, la Direction générale de la gendarmerie nationale et celle de la Protection civile, le colonel Modibo Koné s’est rendu à l’ISSPC pour échanger avec les inspecteurs de son département.

L’inspecteur en chef, l’inspecteur général de police, Samba Keita, a souhaité la bienvenue au ministre en lui réitérant tout le soutien de sa structure dans l’accomplissement de sa mission assignée. Ensuite, le patron de l’inspection des services de sécurité a présenté les locaux de sa structure à son hôte. Sans oublier que chaque inspecteur s’est présenté au nouveau patron du département en charge de la sécurité.

L’inspection de service de sécurité et de la protection civile est une structure qui joue à l’arbitrage au sein des forces de sécurité. Elle veille sur le bon fonctionnement et le respect strict de la discipline au sein de force de sécurité. Selon, le colonel Modibo Koné, l’inspection des services de sécurité est la structure qui joue un rôle important dans son département. « L’inspection est mon oreille, mon œil et ma bouche pour me conseiller » a déclaré le ministre, colonel Koné.

L’inspection des services de sécurité et de la protection civile est composée des différents inspecteurs des corps à savoir la police, la garde nationale, la protection civile et la gendarmerie. Elle joue un rôle essentiel dans le domaine de la sécurisation de notre territoire national.

Cette visite du ministre Koné consistait à instruire sa vision de travail à ses plus proches collaborateurs.  En clair, il s’agit de redorer le blason des forces de sécurité, afin d’instaurer la confiance entre les citoyens maliens et ceux sensés d’assurer leur protection.

Le colonel -major Ag Elemedi a fait une brève présentation sur l’aperçue générale de l’inspection.

L’arbre ne doit pas cacher la forêt, les inspecteurs avec à leur tête, l’inspecteur en chef, l’inspecteur général Samba Keita ont exprimé des doléances au ministre Koné, qui a dit prendre bonne note.

La visite des locaux de la structure en chantier depuis quelques mois a constitué une étape de la visite du chef du département de la Sécurité et de la Protection civile.

La structure a été dotée d’un site web qui fonctionne nettement dans le cadre de la numérisation des services de l’administration malienne.

Elle a également, avec l’appui de son partenaire privilégié le DCAF, assuré la formation des inspecteurs en cartographie et des risques.

En tout cas, le nouveau ministre peut beaucoup compter sur ses inspecteurs de l’Inspection des services de sécurité et de la protection civile pour l’accompagner dans l’accomplissement de la mission qui lui est assignée pendant cette transition.

Il faut reconnaître que la réussite de cette transition passe par une meilleure sécurité des maliens surtouts dans le septentrion.

Le ministre Koné s’est dit satisfait de cette rencontre entre lui et ses plus proches collaborateurs.

Seydou Diamoutené

Source22 Septembre

Vous allez aimer lire ces articles

Farabougou : les habitants préoccupés malgré la présence de l’armée

L’affaire Farabougou est beaucoup plus un conflit intercommunautaire qu’une histoire de Djihadistes

Attentat à Bamako : l’auteur présumé aurait été libéré en échange d’otages, dont Sophie Pétronin

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct