Mopti, 08 novembre (AMAP) Le général de brigade, Kéba Sangaré, est arrivé, dimanche dernier, sur le théâtre de l’opération « Dambé » dans la Région centre, dans le cadre de la mise en oeuvre de l’instruction du président Ibrahim Boubacar Keita appelant à des mesures et dispositions adaptées à chaque situation, selon l’évolution de l’ennemi sur le terrain.

« J’ai instruit des mesures fortes, notamment l’élaboration d’un nouveau concept opérationnel qui donne une part importante à l’offensive, au niveau de relèvement du commandement opérationnel sur le terrain et à l’amélioration des conditions d’engagement de nos hommes », a déclaré le président de la République, dans son adresse à la Nation, le 4 novembre, à la suite de l’attaque d’In Delimane

Le général de brigade, Kéba Sangaré, rejoint le théâtre d’opération dans un contexte difficile marqué par une recrudescence des attaques terroristes. Il vient renforcer le poste de commandement opérationnel dans la prise de décisions, l’orientation et la mise en œuvre des actions de lutte contre les ennemis de la paix.

Dès son arrivée à Sévaré, où il sera désormais basé, le général de brigade Sangaré a, aux pas de charge, rendu visite aux blessés des dernières attaques à l’hôpital Sominé Dolo et à l’infirmerie de la garnison de Sévaré. Il a, aussi, rencontré la hiérarchie de la 6èmerégion militaire.

Avec l’urgence de la situation sur le terrain, il a, immédiatement, entamé une visite de terrain, jeudi matin, sur les sites de Boulkeyssi et Mondoro.

Le général Kéba Sangaré mesure la portée de sa mission. Son arrivée pour appuyer le commandant du secteur militaire de Sévaré, le colonel major, Amara Doumbia, est bien apprécié par ses anciens collaborateurs à la retraite et les populations qui l’on connut pour la plupart lors de la reconquête de Tombouctou, en 2013.

DC/MD (AMAP)