Les sous-préfets de Dinangourou, Cercle de Bankass et Fallou, Cercle de Nara, échappent à la mort..

Ces deux agents de l’État ont été des cibles de terrorisme dans la nuit du 26 au 27 mars 2020.

Une chambre de la résidence du sous-préfet de Diankabou a été dynamitée par les assaillants sans faire de victime mais avec beaucoup de dégâts matériels.
À Fallou, les visiteurs du sous-préfet ont été mis à terre, leurs motos enlevées, les fonds électoraux s’élevant à 9 560 150 FCFA emportés par les assaillants. Mais pas de victimes à déplorer.
Abdoulaye Koné,

Journal Délibéré.

Vous allez aimer lire ces articles

POUR SAUVER LA CAMPAGNE AGRICOLE : L’ARMÉE PROTÈGE LES RIZICULTEURS DANS LE CERCLE DE NIONO

ANSONGO : des forains braqués et dépouillés de leurs biens

Près d’une dizaine de Casques bleus tués en ce début d’année en Afrique : le Secrétaire général de l’ONU promet une punition pour les auteurs de ces attaques meurtrières.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct