L’Imam Mahmoud Dicko, hier, après à la prière mortuaire : « Le pays ne sera jamais dirigé comme avant… »

Après avoir dirigé la prière mortuaire de quatre manifestants tués par balles réelles au niveau de sa mosquée, l’imam Mahmoud Dicko a appelé au calme et à la retenue. Il a appelé les jeunes à ne plus attaquer les édifices publics et privés. Il a invité les manifestants à ne plus couper les routes, à ne jamais cibler des maisons et à cesser de brûler et piller.

Selon l’imam, leur doléance reste toujours d’actualité et sera obtenue pacifiquement sans violence ni casse. A l’en croire, le pays ne sera plus jamais dirigé comme avant dans l’anarchie, la mauvaise gouvernance, l’injustice, la corruption…

Il a présenté ses sincères condoléances aux familles et proches des victimes avant de prier pour le repos de leurs âmes. Il a promis la libération des leaders du M5-RFP.

Faut-il signaler qu’à leur retour du cimetière, les jeunes ont été gazés par les forces de sécurité. Au moment où nous mettions sous presse, plusieurs rues étaient barricadées par les jeunes en colère.

Source: Le Challenger

Vous allez aimer lire ces articles

Mali : la rue ne veut rien lâcher

Vidéo: IBK « n’est pas le propriétaire » du Mali (Issa Kaou N’Djim au meeting du 11 août)

Nioro du Sahel: Visite du médiateur Goodluck Jonathan chez le guide religieux Chérif Bouillé

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct