Malijet.co

Liptako-Gourma : Une trentaine de terroristes neutralisés

Dans un communiqué de presse du vendredi 7 février 2020, l’opération Barkhane fait état de la « mise hors de combat d’une trentaine de djihadistes ». Une neutralisation qui fait suite à une double opération menée dans le Liptako et le Gourma.

« Poursuivant cette semaine ses efforts dans la zone des trois frontières en coordination avec ses partenaires des forces armées maliennes, la force Barkhane a mis hors de combat plus de trente terroristes au cours de plusieurs opérations successives », telle est l’information donnée par l’opération militaire française lancée dans le sahel en août 2014.

Précisant le contexte de ce combat, le communiqué indique qu’entre le 6 et le 7 février 2020, Barkhane a conduit une opération à l’ouest du Gourma. À la suite de laquelle une vingtaine de terroristes ont été neutralisés et plusieurs véhicules détruits. Selon Barkhane, c’est dans cette zone qu’évolue la Katiba du Gourma.

Pour cette opération, la force militaire française a engagé des moyens aériens, notamment un drone Reaper, une patrouille de Mirage 2000, un hélicoptère Tigre et un Cougar.

La seconde opération, qui a concerné la zone du Liptako, a permis la neutralisation d’une dizaine de terroristes. Dans cette zone évolue l’État islamique au Grand Sahara (EIGS), indique-t-on.

« La force Barkhane et ses partenaires continuent plus que jamais le combat, ensemble, avec pour objectif de restaurer des conditions sécuritaires favorables au retour de la gouvernance des États dans la bande sahélo-saharienne », rassure-t-on dans le communiqué.

Disons que ces deux opérations constituent un coup dur pour la Katiba du Gourma et l’État islamique au Grand Sahara.

Cette énième victoire, qui vient après la décision d’augmenter l’effectif de la force Barkhane à 5100 hommes, vient confirmer l’engagement de la France dans la lutte contre l’insécurité dans le Sahel.

Rappelons qu’entre les 21 et 23 décembre 2019, Barkhane a neutralisé, dans la région de Mopti au Mali, 40 terroristes.

Fousseni TOGOLA

Source: Journal le Pays- Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Mopti : Crash d’un aéronef de l’armée de l’air

Opérations de paix: double défi pour l’ONU, Covid-19 et maintien des Casques bleus

INSÉCURITÉ AU CENTRE Une offensive des FAMa a permis de récupérer deux (2) véhicules dont une ambulance

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct