Mahamadou Issoufou: «La menace terroriste grandit au Sahel»

Le président du Niger se félicite des décisions prises samedi lors du sommet de la Cédéao consacré à la lutte contre le terrorisme.

Le président du Niger Mahamadou Issoufou se dit satisfait du sommet des pays membres de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) qui s’est tenu samedi 15 septembre 2019 à Ouagadougou, au Burkina Faso. L’objectif affiché était de récolter des fonds pour aider les pays touchés et de trouver une solution aux difficultés rencontrées par la force militaire du G5 Sahel, qui regroupe des troupes du Mali, du Tchad, du Burkina, de la Mauritanie et du Niger.

LE FIGARO.- Quel bilan peut-on tirer du sommet extraordinaire des États de l’Afrique de l’Ouest? Est-ce enfin une mobilisation contre le terrorisme?

Mahamadou ISSOUFOU. – Le bilan est positif car les débats que nous avons menés sur la menace terroriste à laquelle le Sahel et le lac Tchad sont confrontés nous ont permis d’adopter d’importantes décisions. À partir du constat que la menace terroriste grandit et s’étend plus vers le sud, nous avons décidé de renforcer et de mutualiser les capacités opérationnelles des pays touchés …Lire la suite lefigaro.fr

Vous allez aimer lire ces articles

Le Comité international de la Croix-Rouge et autres organismes sont-ils devenus des parrains involontaires du terrorisme au Burkina Faso ?

Un collectif guinéen porte plainte en France contre Alpha Condé pour corruption

Nioro: Plusieurs gendarmes blessés et des véhicules incendiés au poste de contrôle de Sandaré

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct