Malijet.co

Mahmoud Dicko, président du Haut conseil islamique du Mali : ‘’ Si l’on y prend garde, les Maliens vont s’exiler’’

Devant les fidèles musulmans le samedi 5 mai 2018 au Palais de la Culture de Bamako, le président du Haut conseil islamique du Mali, Imam Mahmoud Dicko  s’est prononcé sur la situation actuelle du pays. Selon lui, le Mali traverse une période extrêmement difficile. « Chaque fois qu’on s’approche de la paix tant attendue, un autre problème surgit. Les gens vivaient ensemble sans problème, mais maintenant, ce n’est plus le cas. Nous devons nous poser des questions… Si l’on y prend garde dans ce pays, les maliens vont prendre leurs bagages pour s’exiler», a déclaré l’imam Dicko.

Plusieurs personnalités ont pris part à cette cérémonie de sortie de la première promotion du Centre de formation Coranique Allah Kamaton qui porte le nom du président du Haut Conseil Islamique du Mali : l’honorable Amadou Thiam, président du parti Adp-Maliba, l’invité d’honneur, le directeur général du groupe Bama, Oumar Sylla, le promoteur de Allah Kamaton, Issa Kaou Djim et plusieurs fidèles musulmans. Dans ses mots de bienvenue, le promoteur de Allah Kamation, Issa Kaou Djim a remercié le parrain de la promotion, Mahmoud Dicko qui est la 34ème personnalité la plus écoutée de l’Afrique. Avant d’ajouter que plus de 3000 femmes musulmanes sont formées par le centre de formation coranique Allah Kamaton qui compte 47 employés. A l’en croire, Allah Kamaton est une association qui éduque. Selon lui, il n’y a pas d’alternative à la paix. Et de poursuivre que l’islam, c’est la paix, la tolérance. « Une vingtaine d’élève ont terminé, ils ont fait la 1ère année jusqu’au lycée. Il n’y a pas de subvention de l’Etat, c’est nous-mêmes et les personnes de bonne volonté qui nous soutiennent. Le Mali peut faire un effort pour faire la promotion de l’islam. Nous dépensons mensuellement plus de 4 millions de FCFA, si vous le ramener à 12 mois, le calcul est vite fait, à peu près 48 millions de FCFA. Je pense que c’est peu pour un Etat mais c’est beaucoup pour un individu. Et la formation est gratuite. Nous dévons avoir le soutien de l’Etat parce que nous contribuons à la paix, au vivre ensemble et nous sommes une école coranique qui n’est pas assimilée aux mendiants et aux délinquants. Nous avons encadré des enfants qui sont arrivés jusqu’à la terminale en apprenant le Coran plus nos langues officielles. Je pense que Allah Kamaton est un modèle pas seulement au Mali mais dans la sous-région », a-t-il dit. Quant à l’honorable Amadou Thiam, il a remercié et félicité l’imam Mahmoud Dicko pour tout ce qu’il est entrain de faire pour le pays. A ses dires, le Mali traverse une période difficile.

Le parrain de la promotion, Imam Mahmoud Dicko, président du Haut conseil islamique du Mali abonde également dans le même sens. « Chaque fois qu’on s’approche de la paix, un autre problème surgit. Les gens vivaient ensemble sans problème, mais maintenant, ce n’est plus le cas. Nous devons nous interrogés pourquoi tout cela. On assiste à la promotion des choses qui dégradent la situation du pays tels que l’alcool. Il faut un rassemblement mais aussi la volonté pour la paix au Mali. 98% des Maliens sont musulmans. Le Mali est un pays ciblé. La déstabilisation du Mali est le souhait des autres et nous ne devons pas accepter cela. Si Dieu le veut, le Mali ne va pas s’effondrer mais si l’on y prend garde, les maliens vont prendre les bagages pour s’exiler», a déclaré Mahmoud Dicko. Et d’ajouter ceci : « Aujourd’hui, ce n’est pas le muscle qu’on doit présenter pour intimider l’autre mais c’est le cœur qu’on doit ouvrir pour chercher la paix et rassurer l’autre ». Par ailleurs, il a félicité le promoteur du centre de formation coranique Allah Kamaton, Issa K Djim pour son courage. Tout au long de cette cérémonie, il y a eu la lecture des versets coraniques. Ladite cérémonie a pris fin par la remise de diplômes.

Aguibou Sogodogo

Source: Le Républicain

Vous allez aimer lire ces articles

Ségou-Macina : un accident de la circulation fait 20 morts et des disparus

Tombouctou : DES ASSAILLANTS ABATTENT UN ÉLÉMENT DU MOC

Kamissa Camara peut-elle devenir la prochaine présidente du Mali ?

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct