Au Mali, dans la région de Mopti malgré la signature des accords de cessation des hostilités, les villages de Doundioulou dans le cercle de Bandiagara, et Tori à Bankass ont été attaqués.

Si aucun bilan officiel n’est encore disponible, les populations déplorent des pertes en vie humaine et des dégâts matériels importants. … suite de l’article sur VOA