Malijet.co

Mali. Au moins 150 personnes tuées dans l’attaque d’un village dogon

Bandiagara: Le président des commerçants vient d’être égorgé en pleine ville.

Des hommes armés ont attaqué le village dogon de Sobanou situé à 26 kilomètres de la commune de Sangha, cercle de Bandiagara, dans le centre du Mali, dans la nuit du dimanche 9 au lundi 10 juin 2019. Les premiers bilans font état de 150 morts.

Une centaine de personnes ont péri dans la nuit de dimanche à lundi au cours de l’attaque de Sobanou, un village dogon dans le centre du Mali.

« Nous avons pour le moment 150 civils tués, les corps sont calcinés, nous continuons de chercher des corps », a déclaré sous le couvert de l’anonymat un élu de la commune de Koundou (cercle de Koro), où se situe ce village de quelque 300 habitants.

« C’est un village dogon qui a été quasiment rasé », a pour sa part indiqué une source sécuritaire malienne se trouvant sur place, confirmant un bilan provisoire de 150 tués.

Les violences entre membres de l’ethnie Dogon, pratiquant majoritairement l’agriculture, et les Peuls, traditionnellement éleveurs, ont fait des centaines de morts depuis le début de l’année au Mali.

Le massacre de plus de 150 Peuls fin mars non loin de la ville de Bankass (centre), l’attaque la plus meurtrière dans l’histoire récente du Mali, a entraîné en avril la démission du gouvernement de Soumeylou Boubeye Maiga.

SLM

Source: Malijet.Co

Vous allez aimer lire ces articles

BOUREM : attaque contre un militaire et un élément de Ganda izo à moto

SITUATION ALIMENTAIRE PRÉOCCUPANTE AU CENTRE ET AU NORD DU PAYS: L’apport du Japon permet-il de boucher le trou ?

Détérioration de la situation sécuritaire au pays dogon : L’armée désarme Danna Ambassagou laissant place aux ennemis : -Des villages partent en fumée -La jeunesse de Bandiagara dans les rues ce vendredi

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct