Mali : depuis l’intervention française, « la situation sécuritaire ne s’est pas améliorée »

Cinq militaires français sont morts au combat au Mali en moins d’une semaine. La riposte ne s’est pas fait attendre : des frappes françaises ont tué le 3 janvier dans le centre du pays des dizaines de djihadistes, toutefois décrits comme des civils par des locaux.

L’Opération Barkhane, forte de 5.100 hommes présents dans le Sahel, fait actuellement les gros titres au Mali comme en France. Intervenue en 2013 pour sauver l’unité du pays, l’armée française est-elle devenue depuis une armée d’occupation ? Nicolas Normand, ambassadeur de France au Mali (2002-2006), auteur du Grand livre de l’Afrique (Éd. Eyrolles, 2019) a répondu aux questions de Sputnik.

agoravox.tv/

Vous allez aimer lire ces articles

Bandiagara : une double attaque contre les FAMAS a fait 08 morts et 05 blessés

Bandiagara : Huit gendarmes tués et plusieurs autres blessés dans une attaque perpétrée par des hommes armés non identifiés

Bandiagara : Une double attaque des positions FAMAS

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct