Mali : L’Armée française neutralise deux chefs terroristes à Ménaka

Deux cadres de l’EIGS (État islamique au grand Sahara) viennent d’être neutralisés par les forces armées françaises lors d’une opération dans la région de Ménaka.

L’information est confirmée dans un communiqué, rendu public ce jeudi 22 juillet, par le ministère français de la Défense. Selon le communiqué, « ce nouveau résultat appuie la stratégie militaire française, qui consiste à cibler les chefs et cadres terroristes, afin d’affaiblir les groupes armés terroristes EIGS et RVIM, respectivement affiliés à Daech et Al-Qaida ».
En coordination avec l’armée américaine, la force Barkhane a déclenché cette nuit, sur très court préavis, une opération contre un camp de l’EIGS, organisation affiliée à Daech, dans la région de Ménaka, explique le document qui ajoute que l’ identité des deux responsables de l’EIGS neutralisés au cours de cette action est en cours de confirmation.
Il y a quelques semaines, les forces françaises et nigériennes avaient déjà porté des coups très durs contre l’EIGS, dans le Liptako entre le Mali et Niger, lors de l’opération Solstice, alors que ce groupe terroriste continue de mener une politique de terreur contre les populations locales, forcées de quitter leurs villages.
S. SIDIBÉ
Source: L’Essor

Vous allez aimer lire ces articles

Arne Collatz, Porte-parole du ministère allemand de la Défense : « Les actes de Camara signalent autre chose que ses mots »

Le retrait de Barkhane laisse le Mali encore plus isolé

Opération Barkhane : « Un bilan mitigé » de l’intervention français au Mali, selon un ex-secrétaire à la Défense

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct