Mali: les forces anti-terroristes soupçonnées d’ingérence dans les manifestations

Au Mali, le bilan officiel reste toujours de 11 décès et 124 blessés après les quatre jours de violences dans la capitale malienne. Vendredi après une manifestation des opposants du mouvement M5, des manifestants ont investi des édifices publics et érigé des barricades dans plusieurs quartiers de Bamako. Plusieurs témoins, associations de défense des droits de l’Homme ou partis politiques font état de tirs à balles réelles sur les manifestants. Ils dénoncent l’utilisation de la FORSAT, la force spéciale anti-terroriste, dans le dispositif de maintien de l’ordre ces derniers jours.

Vous allez aimer lire ces articles

De hauts responsables maliens accusés d’obstruction du processus de paix par des experts de l’ONU

La guerre Coloniale au Mali

Massacre d’Ogossagou au Mali: le rapport de l’ONU met en cause de hauts responsables

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct