Malijet.co

Mali. L’otage française Sophie Pétronin apparait dans une seconde vidéo

Enlevée en mai 2016, au Mali, l’otage française âgée de 75 ans, Sophie Pétronin, apparait dans une nouvelle vidéo que rien ne permet de dater. Son rapt a été revendiqué en 2017 par la principale alliance jihadiste du Sahel, liée à Al-Qaïda.

This video grab made on July 2, 2017 from a video provided by the SITE Intelligence Group shows Frenchwoman Sophie Petronin, one of the six hostages held by Al-Qaeda’s Mali branch.
The 16 minute, 50 second video by Nusrat al-Islam wal Muslimeen, also known as the Group to Support Islam and Muslims, was released on Telegram on July 1, SITE said.
/ AFP PHOTO / SITE INTELLIGENCE GROUP / – / RESTRICTED TO EDITORIAL USE – MANDATORY CREDIT “AFP PHOTO / SITE Intelligence Group” – NO MARKETING NO ADVERTISING CAMPAIGNS – DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS

L’otage française Sophie Pétronin, enlevée au Mali fin 2016, apparaît dans une nouvelle vidéo dans laquelle elle s’adresse à son fils, diffusée par le “Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans”, selon SITE, un centre américain spécialisé dans la surveillance en ligne de la mouvance jihadiste.

Dans cette vidéo, que rien ne permet de dater et qui dure environ sept minutes, Sophie Pétronin s’adresse à son fils Sébastien, dont elle écoute avec un téléphone portable une interview radio enregistrée. Elle s’adresse ensuite au gouvernement français puis au président Emmanuel Macron, en indiquant que la date d’enregistrement de cette vidéo est le 7 juin 2018.

Rapt revendiqué en 2017

Âgée de 75 ans, l’otage, qui dirigeait au Mali une association d’aide aux orphelins, a été enlevée à Gao (nord du Mali) le 24 décembre 2016 par des hommes armés. Aucun groupe n’avait revendiqué le rapt, jusqu’à ce qu’en juillet 2017, la principale alliance jihadiste du Sahel, liée à Al-Qaïda, diffuse une vidéo montrant six étrangers enlevés au Mali et au Burkina Faso entre 2011 et 2017, dont Sophie Pétronin, qui dirigeait une association d’aide à l’enfance.

A la fin de l’enregistrement apparaît également la religieuse colombienne Gloria Cecilia Narvaez Argoti, enlevée en février 2017 au Mali, qui s’adresse en français au pape François. Début mars, le même groupe jihadiste avait déjà diffusé une vidéo, plus courte, dans laquelle la Française ne s’exprimait pas.  Comme dans la seconde vidéo, on pouvait entendre en voix off un enregistrement du président français Emmanuel Macron répétant en boucle “Je vous protégerai”.

 

Source: ouest-france.fr

Vous allez aimer lire ces articles

Mali : l’état d’urgence à nouveau prorogé d’un an

MALI : prorogation de l’État d’urgence

SBM reçoit la directrice Afrique de l’AFD : De bonnes perspectives en matière de coopération au développement entre la France et le Mali.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct