Malijet.co

Mali: manifestation de soutien de dogons à la milice Dan Nan Ambassagou

Plusieurs associations communautaires dogons ont manifesté ce vendredi 13 septembre dans les rues de la capitale. Elles réclament la démission du Premier ministre et affichent leur soutien à la milice Dan Nan Ambassagou, un groupe de chasseurs traditionnels dirigé par Youssouf Toloba. Le gouvernement avait promis sa dissolution en mars dernier après l’accélération des massacres de civils dans le centre du Mali et après que plusieurs associations communautaires peuls et de défense de droits de l’homme eurent accusé cette milice d’exactions.

Après Bandiagara ce lundi, c’est à Bamako que des ressortissants du pays dogon manifestaient ce vendredi leur soutien à la milice d’autodéfense Da Na Ambassagou. Pour Enkoundia Amadaou Napo, un élu local de Bandiagara, malgré plusieurs accords de paix signés en août dernier, la crise au centre du Mali continue.

« Les autorités ont fait le déplacement, y compris le Premier ministre, confie l’élu. Les gens avaient de l’espoir mais en fin de compte, cela s’est dégradé. Il y a même des villages qui sont incendiés. »

Les manifestants accusent l’armée d’avoir plusieurs fois bombardé les camps de Dan Nan Ambassagou. « C’est notre armée qui vient bombarder les camps de ces gens. C’est ce que nous ne comprenons pas : ou bien lorsqu’on est attaqué, l’État est présent pour nous sécuriser ; si l’État n’arrive pas à nous sécuriser, qu’il laisse au moins Da Na Ambassagou sécuriser les populations. Et quand l’État aura les moyens nécessaires, Da Na Ambassagou disparaîtra », explique Adama Diongo, président du collectif des jeunes du pays dogon.

Contacté, le ministère de la Défense assure que l’armée n’est pas en conflit avec ces chasseurs traditionnels. Le ministère ajoute que le désarmement des groupes se poursuit, y compris dans les villages dogons.

RFI

Vous allez aimer lire ces articles

Mali: manifestation prodogon à Bamako «contre les bombardements» de l’armée

Mali : à Bamako, manifestation “contre les bombardements” au pays dogon

BANAMBA : présumés djihadistes profèrent des menaces à Kawerla

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct