Le groupe djihadiste Nusrat Al-Islam Wal-Mouslimin, dirigé par Iyad Ag Ghali, a revendiqué la récente attaque de Ber à Tombouctou au nord du Mal.


“80 combattants” du groupe ont mené l’attaque, selon un porte-parole du groupe djihadiste qui s’exprimait dans une vidéo d’une durée de 3.17mn, transmise à Alakhbar.

Le porte-parole dont le visage est complètement couvert (voir photo), a expliqué que l’attaque est une “mise en garde à tous les gouvernements de la région et particulièrement au Burkina Faso”. Le groupe djihadiste appelle Ouagadougou à “revoir sa politique qui a provoqué, selon les islamistes, l’insécurité des Burkinabé”

Nusrat Al-Islam Wal-Mouslimin a promis de fournir le bilan de l’attaque prochainement.

Deux Casques Bleus ont été tués et plusieurs autres blessés dans deux attaques survenues ce samedi dans le nord et le centre du Mali.

La première attaque a eu lieu à Ber au Nord du Mali dans la région de Tombouctou et la deuxième à Konna dans la région de Mopti (Centre).

Selon la MINUSMA, les auteurs des attaques ont été à bord de plusieurs pickups armés de lance-roquettes et de mitrailleuses et d’autres chargés d’explosifs. Ils ont également utilisé des engins explosifs improvisés (IED).

 

Source: Alakhbar