Malijet.co

Mali : plus de 150 enfants tués au cours du premier semestre

Selon le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF), le nombre de « violations graves commises contre les enfants a fortement augmenté » en 2019.

« Les données préliminaires enregistrées par les Nations Unies montrent que plus de 150 enfants ont été tués au cours du premier semestre de 2019 et que 75 ont été blessés lors d’attaques violentes », a révélé l’UNICEF dans un communiqué rendu public, ce mardi 13 août.

Selon la note, le recrutement et l’utilisation d’enfants dans les groupes armés ont doublé par rapport à la même période en 2018. « Au fur et à mesure que la violence se propage au Mali, les enfants courent un risque croissant d’être tués, blessés et recrutés dans des groupes armés », a déclaré la Directrice exécutive de l’UNICEF, Henrietta Fore.

Dans la région de Mopti, les attaques à répétition ont entraîné la mort et la mutilation d’enfants, leur déplacement et leur séparation d’avec leur famille, ainsi que leur exposition à la violence sexuelle et à des traumatismes psychologiques, poursuit la note.

Au Mali, plus de 900 écoles restent fermées en raison de l’insécurité et le nombre d’enfants qui ont actuellement besoin d’une assistance en matière de protection est estimé à plus 377 000, selon l’UNICEF.

Marie Dembélé

SourceSahelien

Vous allez aimer lire ces articles

Présence militaire russe au Mali : Pourquoi c’est impossible sur le plan de la géopolitique

Dialogue national inclusif : IBK rassuré par les acteurs politiques

Ministère de la cohésion sociale : Les nouveaux promus dotés de l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct