Malijet.co

Mali : plusieurs soldats tués dans une embuscade terroriste

Alors que le Mali n’a pas fini de pleurer les quelques 38 personnes tuées dans l’attaque de deux villages dogon du centre, voilà que l’armée tombe sur une embuscade menée par des terroristes et qui a coûté la vie à plusieurs soldats.

Au Mali, au moins 38 personnes ont été tuées dans l’attaque de deux villages dogon du centre de ce pays d’Afrique de l’Ouest. L’attaque a aussi engendré de nombreux blessés. L’assaut a été lancé, lundi 17 juin 2019, dans les villages de Gangafani et de Yoro, frontaliers du Burkina Faso.

« Des attaques terroristes ont visé hier lundi 17 juin 2019, dans la soirée, les localités de Gangafani et Yoro dans le cercle de Koro, non loin de la frontière avec le Burkina Faso. Le bilan provisoire officiel est de 38 morts et de nombreux blessés (…). Des forces de défense et de sécurité ont été dépêchées sur les lieux pour sécuriser les populations et leurs biens et traquer les auteurs de ces attaques », indique un bilan officiel.

Par ailleurs, un communiqué du gouvernement indique qu’« une patrouille des FAMa (Forces armées maliennes) est tombée dans une embuscade des terroristes à Banguimalam, au sud-ouest de Gossi (nord). Des renforts ont été dépêchés pour secourir les éléments victimes d’attaque terroriste et sécuriser la zone ».

Les Forces armées maliennes ont précisé que « les FAMa sont tombées dans une embuscade dans la journée du mardi 18 juin 2019. C’était dans la localité de Gossi. Au cours de cet accrochage, les FAMa ont enregistré des pertes humaines et matérielles ».

 

Source: afrik.com

Vous allez aimer lire ces articles

Bilal Ag Achérif aux chefs d’Etat de la CEDEAO : «Il y a plus urgent que Kidal !»

Sous la pression de son ami Issoufou : IBK annule le CSA de Kidal et… fait démissionner l’ambassadeur Boutache

Kidal-Accord d’Alger : Les dessous de la colère de Niamey

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct